Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

[mapsmarker layer="23"] Cet article Carte de quelques adresses est apparu en premier sur V [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome Cet article Pizzeria Emma est apparu en premier [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]

Proche de la Place Navone se trouve l’Antico Caffé della Pace est un des cafés historiques de Rome, [...]

Pas loin de la place Navone, se trouve une petite place où pousse un figuier (fico en italien). Il s [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Musique > Archives Musique > Concerts pour le jubilé

Concerts pour le jubilé

concerts-jubile-musique-sacree

Chefs d’œuvres de la musique sacrée
20 février et 7 mai 2016
Basilique Saint Augustin

Trois grands ensembles musicaux institutionnels : le Pontificio Istituto di Musica Sacra, la Cappella Musicale Pontificia “Sistina” et le Teatro dell’Opera di Roma

A l’occasion du jubilé, ces trois grands ensembles musicaux se rencontrent pour une série de chœurs sacrés qui offriront au spactateur un saut dans l’histoire de la musique sacrée, du chant grégorien à Britten, de Pierluigi da Palestrina (1500) jusqu’au contemporain Wolfgang Rihm.”

Mardi 8 décembre, basilica di Sant’Agostino (nell’omonima piazza romana),
et mercredi 30 décembre, 19h, paroisse de Sant’Anna in Vaticano, entrée près de Porta Sant’Anna.
Chants grégoriens : antifone dal Cantico dei Cantici e Magnificat, suivi du Coro del Pontificio Istituto di Musica Sacra diretto dal Maestro Franz Karl Prassl. Il Coro Femminile del Teatro dell’Opera di Roma, dirigé par le Maestro Roberto Gabbiani, exécutera des musiques de Gabriel Fauré (1845-1924), Francis Poulenc (1899-1963), Felix Mendelssohn (1809-1847).
Solistes :Marika Spadafino (soprano), Angela Nicoli (soprano), Michela Nardella (contralto) et Marzia Zanonzini (contralto). A l’orgue, le Maestro Gea Garatti Ansini.

Les trois institutions se produisent ensemble le samedi 23 janvier 2016, à 21h, dans la basilica di Sant’Agostino avec le programme suivant : Chant grégorien : brani della “misericordia”, puis Pontificio Istituto di Musica Sacra; puis Coro della Cappella Musicale Pontificia “Sistina”, dirigé par le Maestro Massimo Palombella, suivra des morceaux de Felice Anerio (1560-1614) et Gregorio Allegri (1582-1652). Puis, le Coro e Orchestra del Teatro dell’Opera exécutera des musiques de Wolfgang Rihm (1952) et Benjamin Britten (1913-1976), deux grands auteurs contemporains.

Dans la basilica di Sant’Agostino, samedi 20 février 2016, à 21h, la Cappella Musicale Pontificia “Sistina” et le Coro e Orchestra del Teatro dell’Opera di Roma exécuteront respectivement deux chefs d’œuvres de la musique sacrée : le Stabat Mater, pour double chœur, de Palestrina (1525-1594) et celui signé par Domenico Scarlatti (1685-1757), pour Coro Misto, à l’orgue le Maestro Gea Garatti Ansini. Il Pontificio Istituto di Musica Sacra ouvrira le concert avec Stabat Mater du Sequenziario tardivo di San Gallo.

Le dernier rendez-vous sera le 7 mai 2016, dans la basilica di Sant’Agostino, à 21h, pour écouter le chant grégorien : morceaux de la Solennità dell’Ascensione exécutés par le Pontificio Istituto di Musica Sacra, morceaux de Palestrina par la Cappella Musicale Pontificia “Sistina” et le Coro femminile et l’Orchestra del Teatro dell’Opera di Roma dans une œuvre d’Olivier Messiaen (1908-1992).

Les Concerts pour le Jubilé de la Miséricorde (“Concerti per il Giubileo della Misericordia”) sont tous à entrée libre jusqu’à épuisement des places.

Informations

Lieu : basilique de Sant’Agostino
Piazza di Sant’Agostino, Roma

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Site officiel : www.operaroma.it/news/i-capolavori-della-musica-sacra-nei-concerti-per-il-giubileo-della-misericordia

 

{mosmap width=’500’|height=’400’|zoom=’15’|address=’Piazza di Sant’Agostino, Roma, Italia’ |zoomType=’Map’|zoomNew=’0’|mapType=’Map’|showMaptype=’1’|overview=’0’|marker=’1’|align=’center’}

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>