Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

[mapsmarker layer="23"] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier sur Vis [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome L’article Pizzeria Emma est apparu en premier s [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]

Proche de la Place Navone se trouve l’Antico Caffé della Pace est un des cafés historiques de Rome, [...]

Pas loin de la place Navone, se trouve une petite place où pousse un figuier (fico en italien). Il s [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Art > Archives Art et expositions > Le musée universel. Du rêve de Napoléon à Canova

Le musée universel. Du rêve de Napoléon à Canova

expo-oeuvres-italiennes-napoleonLes œuvres récupérées après la conquête napoléonienne
16 décembre 2016 – 12 mars 2017

Aux Ecuries du Quirinale


Une grande exposition pour commémorer la récupération aventureuse des chefs-d’œuvre italiens pris par la France, dont Raphaël, Titien, du Carrache à Guido Reni, Tintoret, Canova.

2016 marque un anniversaire d’une importance capitale pour l’histoire civile et culturelle de l’Italie.
En 1816, retournent à Rome des chefs-d’œuvre artistiques et archéologiques des États pontificaux qui furent enlevés par Napoléon. Cet épisode a été précédée par la reprise d’autres administrations de la plupart des plus de 500 peintures, qui entre 1796 et 1814, pendant les campagnes militaires françaises, elles avaient été prises en Italie, envoyées à Paris et sélectionnées pour être exposées dans le récent Musée du Louvre.

L’intérêt de l’exposition est de retracer les principales étapes d’événements historiques, mais surtout de sensibiliser le public à la valeur accordée de nos jours au patrimoine culturel national.

 


Informations

Scuderie del Quirinale
Via XXIV Maggio 16, Roma

Horaires et tarifs

Scuderie del Quirinale
Ouvert du dimanche au vendredi de 12h à 20h, et les samedi de 12h à 23h
La billetterie ferme une heure avant la fermeture.
Tarif plein : 12€, réduit : 9,50€

Site internet

En savoir plus : Exposition sur le site officiel des Scuderie del Quirinale

 

Plan

du au
Archives Art et expositions Archives Culture
Scuderie del Quirinale, 16, Via Ventiquattro Maggio Carte

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>