Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Art > Archives Art et expositions > La forme de la séduction. Le corps de la femme dans l’art du XXe

La forme de la séduction. Le corps de la femme dans l’art du XXe

corps-feminin-art-xxeDu 5 juin au 5 octobre 2014
GNAM. Galerie Nationale d’Art Moderne


L’exposition compte environ 130 œuvres provenant des collections du Musée National d’Art Moderne. Elle est divisée en cinq sections consacrées à des aspects particuliers de la séduction exercée par le corps de la femme, de la façon dont de nombreux artistes, souvent très différents les uns des autres, l’ont interprété, en convergeant parfois vers un point de vue “déformé”, exprimant une force écrasante et à certains égards subversive.
La première partie, intitulée «les belles apparences», présente des œuvres dans lesquelles le nu féminin, bien que renforcé par des lignes sinueuses, et les poses langoureuses, sa représentation «classique» est déjà agitée par l’avant-garde, fuyant les règles et les conventions, vers la recherche de la transgression et de la provocation, comme avec les sculptures de Modigliani, ou les poses provocantes des modèles photographiés par Man Ray.

La deuxième section, intitulée «séduction / sédition”, présente l’éclipse du corps, la déconstruction progressive, l’art de la figure. Dans les œuvres, entre autres de Gino Severini, Capogrossi, Carlo Carra, Renato Guttuso, Manzù, Victor Brauner, Eric Heckel, Joan Miró, Henry Prampolini.

Troisième (Hans Bellmer, Salvador Dali, Max Ernst), quatrième (Breton, Masson, Picasso) et cinquième section (Giorgio de Chirico) : voir le site officiel de l’exposition.

Informations

Lieu

GNAM (Galleria Nazionale d’Arte Moderna)
Viale delle Belle Arti 131
00196 Roma

tel. +39 06 32298221

Horaires et tarifs :

Ouvert de mardi à dimanche de 8h30 à 19h30. Fermé les lundi.

Entrées jusqu’à 45 minutes avant la fermeture.
Fermé le 1er janvier, 1er mai et le 25 décembre.

Tarifs : tarif plein € 12,00 ; réduit € 9,50

Site officiel : plus d’informations

{mosmap width=’500’|height=’400’|zoom=’15’|address=’Viale delle Belle Arti 131, Roma, Italia’ |zoomType=’Map’|zoomNew=’0’|mapType=’Map’|showMaptype=’1’|overview=’0’|marker=’1’|align=’center’}

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>