Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Art > Archives Art et expositions > Les Bas-fonds du baroque. La Rome du vice et de la misère

Les Bas-fonds du baroque. La Rome du vice et de la misère

mostra-bas-fond-romeDu 7 octobre 2014 au 18 janvier 2015

A la Villa Medicis, Académie de France à Rome


L’exposition est organisée dans le cadre d’une collaboration entre la Villa Médicis, le Petit Palais à Paris, et le Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, où elle sera présentée du 24 février au 24 mai 2015.

L’exposition se penche sur le versant obscur et insolent de la Rome baroque, celui des bas fonds et des tavernes, d’une Rome où misère, vices et excès, accouchèrent d’une surprenante création artistique. Elle se retrouve dans les œuvres de nombreux peintres comme Le Caravage ou Claude Lorrain, lorsqu’au XVIIe siècle, Rome attira de nombreux artistes de toute l’Europe qui s’y installèrent, et vécurent les deux faces de la ville, splendide et misérable.

Plus de cinquante œuvres sont exposées, datant de la première moitié du XVIIe siècle, avec des artistes tels que Claude Lorrain, Valentin de Boulogne, Jan Miel, Sébastien Bourdon, Leonaert Bramer, Bartolomeo Manfredi, Jusepe de Ribera, ou Pieter van Laer, ainsi que les œuvres des peintres caravagesques, ou des principaux paysagistes italianisants.

 

Informations

Villa Medici
Viale Trinità dei Monti, 1 00187 Roma
Tel. +39 06 67611 /
Mail. standard@villamedici.it

Horaires et tarifs

Ouverture de la billeterie :

Du mardi au dimanche (fermé le lundi), de 11h à 19 h (la billeterie ferme à 18h30).

Info tel :. +39 06 6761 311.
standard@villamedici.it.

Billet combinant exposition et visite guidée des jardins de la Villa Medicis

Entier 12 €, réduit 6 €

 

{mosmap width=’500’|height=’400’|zoom=’15’|address=’Villa Medici, Roma, Italia’ |zoomType=’Map’|zoomNew=’0’|mapType=’Map’|showMaptype=’1’|overview=’0’|marker=’1’|align=’center’}

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>