Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Art > Archives Art et expositions > Mattia Preti, un jeune artiste dans la Rome post Caravage

Mattia Preti, un jeune artiste dans la Rome post Caravage

expo-mattia-preti-romeDu 28 octobre 2015 au 18 janvier 2016
Galerie Du Palais Corsini


Installée dans la galerie majestueuse du Palazzo Corsini, l’exposition, conçue par Vittorio Sgarbi et Giorgio Leone, a l’intention d’approfondir un aspect encore méconnu de la carrière artistique du grand maître Mattia Preti: sa formation dans la Rome papale après la mort du Caravage. Grâce à 22 chefs d’oeuvres d’institutions italiennes et européennes prestigieuses, de collections privées italiennes, de Londres ou de Suisse, elle retrace les étapes initiales de la carrière du “Cavaliere Calabrese” (Chevalier calabrais) depuis son arrivée à Rome jusqu’en 1649. Avant que le peintre ne se rende à Naples en 1653, puis à Malte en 1661, où il mourut en 1699.

Informations

Lieu

Galleria Nazionale di Arte Antica in Palazzo Corsini
Via della Lungara, 10
Roma

Horaires et tarifs :

La biglietteria chiude alle 18.00 – See more at: http://galleriabarberini.beniculturali.it/#sthash.2Ej2ghAX.dpuf

Du 28 Octobre 2015 au 18 Janvier 2016
Tous les jours de 8h30 à 19h30
Fermé le mardi, le 25 décembre, 1er Janvier, et 1er Mai

La billetterie ferme une demi-heure avant

Site Web: galleriacorsini.beniculturali.it
Site Web: www.mattiapretincalabria.it

Plus d’informations : galleriacorsini.beniculturali.it : Site officiel, plus d’informations

{mosmap width=’500’|height=’400’|zoom=’15’|address=’Via della Lungara 10, Roma, Italia’ |zoomType=’Map’|zoomNew=’0’|mapType=’Map’|showMaptype=’1’|overview=’0’|marker=’1’|align=’center’}

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>