Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Antiquité > Le Palatin et son jardin secret

Le Palatin et son jardin secret

horti-farnesiani-romeLe charme des Horti Farnesiani, les jardins Farnèse
Du 21 mars au 18 novembre 2018
Palatin, via Nova


Avec l’achèvement de la restauration des volières Farnese sur le Palatin, les Horti Farnesiani (jardins Farnèse), les célèbres jardins installés au milieu du XVIe siècle par la famille Farnèse sur les ruines des palais impériaux, sont l’objet d’une exposition présentée au public jusqu’au 28 octobre 2018.

Depuis la Via Nova, qui longe le Forum romain, le visiteur est accompagné jusqu’aux volières par un récit illustrée par les transformations des jardins: depuis les formes géométriques vertes des Farnese, jusqu’à l’époque du Grand Tour, quand dans leur décadence, les jardins prirent un visage romantique qui fascina poètes et artistes, jusqu’au début du XXe siècle et le début des fouilles archéologiques.

L’exposition est l’occasion du retour de deux œuvres prêtées pour l’occasion : les sculptures du Barbare agenouillé, antiquité en marbre noir, qui fut employée comme pot de fleurs, et l’Isis Heureuse (Isis Fortuna), marbre qui a décoré l’une des niches de l’escalier sur le côté du Teatro del Fontanone. Dans les volières sont exposés aussi deux énormes bustes de prisonniers Daces qui au XVIIe siècle décoraient l’accès au Ninfeo della Pioggia (grotte de la pluie). Ici, grâce à la dernière technologie, un mapping vidéo montre ce que devaient être les jardins Farnèse à l’origine, avec pergolas et jets d’eau.
Pour compléter le chemin de reconstitution, lauriers, cyprès, ifs, arbres fruitiers, vignes et roses de damas ont été replantés à cette occasion.

 

Informations

Lieu : Coline du Palatin
Site Web: http://colosseo.beniculturali.it et https://www.coopculture.it/events.cfm?id=846
Le Palatin : https://www.rome-roma.net/palatin-rome.html

Accès avec billet combiné Colisée/Forum/Palatin. Consultez les sites précédents.

 

Plan

du au
Antiquité Visites et associatif
via nova, roma Carte

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>