Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Antiquité > Les frontières de l’empire romain

Les frontières de l'empire romain

frontieres-empire-romainLe limes du Danube. De Trajan à Marc-Aurèle.
Du 6 juillet au 18 novembre 2018
Musée des marchés de Trajan


En 1987 le Mur d’Hadrien est inscrit dans la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO et en 2005 le Limes romain est définit dans la plate-forme commune “Les frontières de l’Empire romain”, dans lequel en 2018 sont inclus les sites de la partie ouest du limes danubien, correspondant aujourd’hui aux territoires de la Slovaquie, de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Hongrie.
La particularité de cette zone, occupée par des forteresses, des camps militaires, des villages, des sanctuaires, des zones d’inhumation, des ports et des routes, est issue des différentes solutions de construction employées par les Romains pour s’adapter aux diverses conditions politiques et topographiques. On reconnaît un double caractère à ces lieux : comme contrôle militaire du territoire, du commerce et du transport sur le Danube et, à la fois comme lieux de rencontre et d’échange avec les populations non romanisées. Le limes, par conséquent, était une «frontière» mais aussi un «pont» entre les cultures.
C’est cet esprit, très actuel, qui veut être communiqué par l’exposition organisée dans les Marchés de Trajan, en relation avec l’exposition “Trajan. Construire l’Empire pour créer l’Europe“, histoire de la construction de l’Empire romain et de la future Europe.
Grâce à production écrite et graphique travaillée et une vidéo, l’exposition met en valeur la connaissance des réalités et la complexité du limes qui se trouve aujourd’hui en Slovaquie, en présentant pour la première fois en Italie, les résultats des récentes fouilles archéologiques dans les camps militaires de Rusovce – Gerulata et Iža Leányvár (Kelemantia), les sites archéologiques de Devin, Dubravka, Stupava et, les bâtiments du premier siècle avant J.-C. mis en évidence il y a quelques années au château de Bratislava.

 

Informations

Lieu
Museo dei Mercati di Traiano (Marchés de Trajan) – Marchés de Trajan
Via IV Novembre, 94 – ROMA

Dates et horaires

Du 6 juillet au 18 novembre 2018
Tous les jours de 9h30 à 19h30 (Entrées jusqu’à une heure avant la fermeture)
N.B. Consultez le site officiel pour d’éventuelles fermetures ou ouvertures extraordinaires

Tarif billets
Billet intégré musée + expositions :
Plein € 15,00
Réduit € 13,00

Davantage d’informations et réservations

 

du au
Antiquité Culture
Mercati di Traiano, Via Quattro Novembre Carte

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>