Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez, merci pour un petit soutien virtuel ;)

Quelques adresses

Gino Sorbillo, dit le roi de la pizza napolitaine ouvre une pizzeria à Rome sur la place Piazza Augu [...]

Voici une petite sélection, non exhaustive, des cafés romains les plus réputés : Sant'Eustachio [...]

[mapsmarker layer="23"] [...] L’article Carte de quelques adresses est apparu en premier s [...]

Bon à savoir : le menu se décompose en quatre parties principales : l’antipasto, le primo, le second [...]

Une bonne pizzeria avec cuisine dans le cœur de Rome [...] L’article Pizzeria Emma est apparu en pre [...]

l'Enoteca al Parlamento Achilli est un bar à vin et restaurant de qualité, qui plait beaucoup a [...]

La morue est une spécialité romaine, et c'est la spécialité de ce petit restaurant nommé justem [...]

Le Pentagrappolo est un bar à vin sympa, proche du Colisée. On peut aussi diner en dégustant charcut [...]

Dans le quartier Salustiano, un très beau four à pizzas, qui fait de bonnes pizzas ! Mais aussi, de [...]

Sur la Via Appia, dans un cadre très tranquille, il est très agréable de déjeuner dans la petite cou [...]

A Trastevere, la trattoria Da Enzo al 29 (au numéro 29) est un restaurant traditionnel avec des plat [...]

l'Enoteca il Goccetto est un petit bar à vin sympathique, qui propose aussi fromages et charcut [...]


Le petit journal romain > Fêtes et manifestations > Culture > Archives Culture > La vie dans les banlieues de Rome avec les photos de Rodrigo Pais

La vie dans les banlieues de Rome avec les photos de Rodrigo Pais

rodrigo-pais-photo-romeDu 21 septembre 2016 au 15 janvier 2017
Musée de Rome en Trastevere



Les images du photographe Rodrigo Pais, exposées au Musée de Rome en Trastevere, reviennent avec un style direct et pragmatique, proprement photo-journalistique, sur l’identité profonde de la ville de Rome et de ses banlieues.

La photographie de Pais, sociale et documentaire, est une matière brute, une représentation directe de la réalité, qui montre au spectateur l’identité d’une ville qui se retrouve dans les visages des personnes photographiées, dans les lieux et les paysages qu’ils habitent .

L’exposition est organisée en trois sections. La première retrace la construction publique et le développement privé de la ville depuis les années 50 jusqu’aux 90. La deuxième illustre la lutte pour le droit au logement, avec les premières manifestations spontanées jusqu’aux mouvements organisés par des institutions. La troisième, à partir des années 70, parle de la périphérie de Rome et, en particulier, des conditions de vie des habitants des bidonvilles.

 

Informations

Lieu : Musée de Rome en Trastevere (Museo di Roma in Trastevere)
Piazza di Sant’Egidio

Dates et Horaires
Du 21 septembre au 13 novembre 2016
Du mardi au dimanche de 10h à 20h, entrées jusqu’à 19h
Fermé tous les lundis, et le 1er mai.
Voir la page avis sur le site officiel pour d’éventuelles fermetures ou ouvertures exceptionnelles

Tarifs
Tarif plein : 6 €
Réduit : 5 €

En savoir plus sur le site du musée

 

 

du au
Archives Culture
Carte

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>