chiesa-della-santissima-trinita-dei-pellegrini_1865

Façade du baroque tardif

Proche du Pont Sisto et du Palais Spada, dans le Rione Regola, l’Église de la Très Sainte Trinité des Pèlerins (Chiesa della Santissima Trinità dei Pellegrini en italien) était auparavant connue comme San Benedetto in Arenula, confiée en 1558 par le Pape Paul IV à Filippo Neri (Saint Philippe Néri) et à son institution de charité en faveur des pèlerins, des pauvres et des malades, qui accueillit en particulier les pèlerins lors du jubilé de 1550. En 1559, la confraternité acheta une proche maison près pour servir d’hôpital-hospice et accueillir notamment les pèlerins du jubilé de 1575.
L’église était délabrée la confraternité lança sa reconstruction de l’église en 1587, la confiant d’abord à Martino Longhi l’Ancien, puis poursuivis à son décès en 1603 par le moins connu Giovanni Paolo Maggi, jusqu’à sa consécration en 1616.
L’hospice prit une grande importance, accueillant pour des siècles les religieux à Rome. Il fut transformé en hôpital militaire en 1849 lors d’affrontements entre l’armée française et la République romaine. Il fut démoli en 1940.
En 2008, le Pape Benoît XVI a confié la paroisse à la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre qui y pratique la Messe tridentine.

Visite et architecture

L’extérieur dispose d’une coupole ornée d’une lanterne et de deux clochers. Sa façade légèrement concave du XVIIIe siècle du baroque tardif est décorée de statues en stuc des quatre Évangélistes, dessinée par Francesco De Sanctis – qui a conçu aussi l’Escalier de la Place d’Espagne avec Alessandro Specchi-, et complétée par Ludovisi.

eglise-de-la-tres-sainte-trinite-des-pelerins_3386

La nef avec l’abside

L’intérieur est en pseudo-croix latine avec une vaste nef munie de trois chapelles de chaque côté. Il abrite des œuvres d’art, dont avant tout le retable de Guido Reni avec la Sainte Trinité. Un groupe en marbre représentant Saint Matthieu et l’Ange, par Jacob Cobaert et Pompeo Ferrucci, une Vierge à l’Enfant et les saints du Cavalier d’Arpino. Dans la chapelle du transept gauche se trouve l’image considérée comme miraculeuse qui représente la Madone Auxilium Christianorum, abîmée et provenant du mur extérieur du palais Capranica.

La coupole de 1612 a été conçue par Giovanni Battista Contini et décorée en marbre polychrome par Valadier avec des fanions peints des évangélistes de Giovanni Battista Ricci, et la fresque de Dieu le père attribuée à Reni.
L’autel principal avec quatre colonnes de marbre noir africain a été construit en 1616 d’après des dessins de Domenico Pozzi. Le retable qui représente la Trinité est un chef-d’œuvre de Guido Reni de 1625, commandée par le cardinal Ludovico Ludovisi, neveu du pape Grégoire XV.

Chapelles

Dans la Chapelle de San Filippo Neri, le retable représente l’extase de Saint-Philippe Néri et la vision de la Vierge à l’enfant peint par Filippo Bigioli en 1853.
La Chapelle de Giovanni Battista de’ Rossi est décorée de fresques de Giovanni Battista Ricci, avec les retables d’Antonio Bianchini représentent Jésus, Phillippe Néri et Saint Jean Baptiste de Rossi.
La Chapelle de Saint Matthieu du transept droit conserve la statue de l’apôtre sculptée par Jacob Cornelisz Cobaert.
chiesa-della-santissima-trinita-dei-pellegrini_3387La Chapelle de la Vierge et des Saints Joseph et Benoît du transept gauche, maintenant dédié à la Vierge de l’Auxilium christianorum, conserve la fresque miraculeuse issue du mur extérieur du Palazzo Capranica, et le retable de Giambattista Ricci qui représente les saints Joseph et Benoît de Norcia.
La Chapelle de Saint Grégoire le Grand conserve le retable représente le pape Grégoire Ier libérant les âmes du purgatoire, peint par Baldassarre Croce.
La Chapelle des saints Augustin et François d’Assise conserve le retable représentant la Vierge avec saints François et Augustin, du Cavalier d’Arpino.
La Chapelle de Saint Charles Borromée conserve un retable représentant la Vierge à l’enfant et des saints peint par Guillaume Courtois.
Le transept et l’autel ont été conçus par Martino Longhi il Vecchio et Giovanni Paolo Maggi. Les fresques de la nef ont été peintes par Raffaele Ferrara en 1853.

 

Carte et adresse

Adresse : Piazza della Trinità dei Pellegrini, 1, 00186 Roma


Informations

Chiesa della Santissima Trinità dei Pellegrini
Piazza della Trinità dei Pellegrini, 1, 00186 Roma RM
Visites et horaires (à confirmer)
Matins et soir
En savoir plus