Colisée rome

De récentes découvertes suggèrent que le bâtiment aurait été financé par la campagne de Judée, et en particulier par le pillage du temple de Jérusalem.

Si le Colisée est en partie détruit aujourd’hui, ce n’est pas à cause de l’usure du temps.
En effet, même si les tremblements de terre ont quelque peu endommagé le bâtiment, il a surtout servi pour de nouvelles constructions dès le moyen-âge.
Ainsi, la basilique Saint-Pierre a par exemple hérité de ses pierres.

Histoire du Colisée

L’amphithéâtre était destiné à abriter les combats de gladiateurs. Colisée
Ce n’est qu’au Moyen Age que le bâtiment prît son nom actuel de Colisée, en raison de sa proximité avec une statue colossale de Néron.

Si les théâtres et les temples romains s’éloignent peu de leurs précurseurs grecs, les arènes – dont le Colisée est l’exemple le plus abouti– sont tout à fait novateurs dans l’histoire de l’art.

Bien que très friande de ce genre de spectacle, Rome ne se dota de son premier amphithéâtre en dur qu’en 29 avant Jésus Christ, sous le règne d’Auguste. Ce premier édifice fut brûlé en 64 de notre ère, le Colisée était destiné à le remplacer.

Colisée romeSi Rome construisit son premier amphithéâtre bien plus tard que ceux de ses provinces, c’est peut-être en raison de la méfiance que l’Urbs vouait à tous les lieux de rassemblement, susceptibles de devenir des foyers d’agitation.
En ce sens, la construction du Colisée pourrait être la marque de l’optimisme politique des empereurs, tranchant sur la vie politique de la République romaine.
Plus certainement, on sait que l’amphithéâtre fût en partie bâtit pour des raisons économiques : Vespasien, pourtant économe, voulait procurer du travail aux personnes ruinées par les guerres civiles plutôt que de les nourrir à ne rien faire.
Le gigantesque chantier débuta en 72 de notre ère, et se sont les fils  de Vespasien – Titus puis Domitien – qui achevèrent sa construction.

Son inauguration en 80 fût le prétexte à des Jeux grandioses, étalés sur cent jours, qui causèrent la mort de 5 000 fauves et de 2 000 gladiateurs.

ColiséIl pouvait accueillir entre 50 000 et 75 000 spectateurs. Il servit pendant près de 500 ans principalement pour les combats de gladiateurs, mai aussi pour d’autres spectacles publics, comme des simulacres de batailles navales (des naumachies), des exécutions publiques, des chasses d’animaux sauvages, des reconstitutions de batailles célèbres et des drames basés sur la mythologie.
Le bâtiment a finalement cessé d’être utilisé au cours du haut Moyen Âge. Il a plus tard été réutilisé pour des buts variés tels que des habitations, des ateliers d’artisans, le siège d’un ordre religieux, une forteresse, une carrière et un sanctuaire chrétien.

La conversion des empereurs au christianisme, puis l’édit d’Honorius en 404, sonnent le glas de l’usage festif de l’amphithéâtre.
Au Moyen Age, il servi en particulier de carrière et perdît ses gradins, son plancher et une partie de sa façade.
Aujourd’hui, c’est devenu l’un des repaires favoris des chats romains.

reconstitution du colisée - maquette
Colisée reconstitué, Musée de la Civilisation Romaine

Photos du Colisée de Rome

le coliséele coliséecolisée de romele coliséeintérieur du Colisée à Rome

Voir d’autres photos du Colisée

Reconstitution du Colisée

Au musée de la civilisation romaine de Rome (museo della civilità romana), est exposée une maquette du colisée, reconstitué, ainsi qu’une autre dans la maquette de l’ensemble de la ville à l’âge impérial.

reconstitution du colisée, maquette 3Dreconstitution du colisée, maquette 3Dreconstitution du colisée, maquette 3Dreconstitution du colisée, maquette 3D
reconstitution du colisée, maquette 3Dreconstitution du colisée, maquette 3D reconstitution du colisée, maquette 3D
reconstitution du colisée, maquette 3D

Lien : Voir sur Unicaen un travail de reconstitution virtuelle

Informations pratiques et visite

Adresse :Piazza del Colosseo
Tél. : (00 39) 06 39967700

Ouvert tous les jours, sauf le 25 décembre, le 1er janvier, de 8h30 jusqu’à 1h avant le coucher du soleil environ :

  • du dernier dimanche d’octobre au 15 février : fermeture à 16h30, entrée jusqu’à 15h30.
  • du 16 février au 15 mars : fermeture à 17h, entrée jusqu’à 16h.
  • du 16 mars au dernier samedi de mars : fermeture à 17h30, entrée jusqu’à 16h30.
  • du dernier dimanche de mars au 31 août : fermeture à 19h15, entrée jusqu’à 18h15.
  • du 1er septembre au 30 septembre : fermeture à 19h, entrée jusqu’à 18h.
  • du 1er octobre au dernier samedi d’octobre : fermeture à 18h30, entrée jusqu’à 17h30.

Tarifs

Le billet comprend l’entrée de : Colisée, forum romain et Palatin. Il est valide une journée avec une entrée unique par site.
Tarif plein 16 €
Tarif réduit 2 € pour les habitants de l’union européenne entre 18 et 24 ans, et pour les enseignants de l’UE.
Gratuit pour les habitants de l’union européenne sous 18 ans, et d’autre cas (voir site officiel)
Gratuit pour tous les 1er dimanche de chaque mois.

Visites guidées des souterrains et du belvédère (en supplément) : https://www.coopculture.it/events.cfm?id=6

Liens à consulter

Pour les réservations et conditions particulières, consultez le site www.060608.it, le site officiel du parc archéologique et le site officiel de la billetterie

Carte et adresse

Adresse : Piazza del Colosseo, 1, 00184 Roma RM, Italie

Colisée dans l'art

110 oeuvre(s) de Colisée ont été trouvées dans la base. Pour les voir toutes allez sur ce lien.
Cliquez pour voir davantage de tableaux et d'artistes sur Colisée à Rome

Autres articles sur le Colisée

  • Colisée ColiséeDécouverte du Colisée, horaires, informations et visite de l’emblématique édifice antique de Rome, architecture et histoire des monuments de la ville.
  • Photos du Colisée de Rome Photos du Colisée de RomePhotos du Colisée de Rome, visite de l’intérieur. Voyage et Tourisme dans la cité éternelle.
  • Architecture et construction du Colisée Description, architecture du Colisée. Histoire et informations sur les sites antiques et touristiques à Rome.