facade-basilique-saint-pierre-rome_5757

Façade de la basilique Saint-Pierre

La basilique Saint-Pierre est l’un des plus grands monuments du monde et un des plus visités, longue de 218 mètres et dont le dôme culmine à 133 mètres au dessus du sol.
Accueillant le Saint-Siège, cet édifice religieux est le plus important et le plus vaste de l’église catholique, au cœur de cette dernière, où le Pape célèbre les principales liturgies.
Appelée aussi Saint-Pierre de Rome, elle est située sur le territoire du Vatican, non loin de la rive droite du Tibre. Ce n’est pas la cathédrale de Rome, qui se trouve être la basilique Saint-Jean du Latran en tant que siège de l’évêque de Rome (le Pape lui-même).
C’est aussi une des quatre basiliques majeures de Rome et bien sur l’un des lieux saints du christianisme. En effet, sur le site du cirque de Caligula et de Néron, l’empereur Constantin Ier éleva ici la première basilique, devenue la destination des premiers pèlerins se rendant à Rome pour rendre le culte à saint Pierre. Car la tradition catholique place la tombe de saint Pierre sous le maître-autel et le grand baldaquin, au centre de l’église.

Cette grandiose basilique est inscrite au patrimoine de l’Unesco, à plus d’un titre, ayant été dès son édification considérée comme la plus vaste œuvre architecturale. Elle fut réalisée entre 1506 et 1626, avec la majestueuse place Saint-Pierre qui lui fait face, à laquelle œuvrèrent les plus grands artistes et architectes de l’époque, comme Michel-Ange, Bramante, Maderno ou le Bernin.

roma-san-pietro-cupola-panorama_1500

Vue de la coupole sur la place Saint-Pierre

L’intérieur, avec ses 45 autels et 11 chapelles conserve de nombreux chefs-d’œuvre de valeur historique et artistique, dont plusieurs issus de la précédente basilique, comme par exemple la Statue en bronze de Saint-Pierre attribuée à Arnolfo di Cambio, le baldaquin du Bernin ou la Pietà de Michel-Ange.
La basilique est connectée aux palais du Vatican par un couloir surélevé et l’escalier de la Scala Regia.

Historique

Selon la tradition, la Basilique Saint-Pierre est construite sur le site du tombeau de l’apôtre Pierre qui daterait de l’an 60 de notre ère. Il aurait été crucifié dans cirque de Néron qui se trouvait juste à côté.
Ainsi ce lieu fut rapidement identifié à la religion chrétienne. Sous l’empereur Constantin, le christianisme est devenu le culte officiel de l’empire romain. Les bases de la basilique furent alors réalisées et les travaux commencés en 315 ont été terminés onze ans plus tard, avec l’inauguration de l’église par le pape Sylvestre II. De grandes dimensions, ce bâtiment comptait cinq nefs et était précédé d’un grand portique.

coupole-basilique-saint-pierre-rome_5343

Coupole

Après plus qu’un millénaire d’histoire, le bâtiment dans lequel ont été également accueillis quelques fresques de Giotto avait atteint un degré de dégradation si avancé que le pape Nicolas V décida une restauration radicale. Celle-ci fut confiée à Leon Battista Alberti et à Bernardo Rossellino, inaugurant un long processus de travaux qui dura près de 200 ans.

Après la mort du pontife, le pape Jules II modifia radicalement le projet pour édifier une nouvelle cathédrale. En 1506 le travail a été confié à Bramante qui a commencé par détruire la basilique préexistante et qui a ensuite établi la base de celle qui sera la plus grande cathédrale de la chrétienté. Il conçut une grandiose construction en croix grecque avec un dôme resté inachevé.

David Roberts, Panorama, Saint-Pierre de Rome

Panorama, Saint-Pierre de Rome, David Roberts (1853)

Le XVIe siècle a vu se succéder les artistes les plus célèbres prendre la direction des travaux, Raffaello Sanzio, Peruzzi et da Sangallo qui choisit vers 1514 de transformer le plan de l’édifice de Bramante en une croix latine.
A partir de 1547, sous le pontificat Paul III, Michel-Ange décida la reprise du projet original en croix grecque, et conçut surtout le dôme dont il a personnellement suivi la réalisation jusqu’à sa mort en 1564. Celui-ci fut achevé par Giacomo della Porta en 1590. Sous le pape Paul V Borghese, Carlo Maderno ajouta trois chapelles latérales en reprenant un plan en croix latine, puis édifia la façade qu’il termina en 1614.
C’est en 1626 que la basilique est finalement consacrée par le pape Urbain VIII Barberini.

Le Bernin entreprit le chantier de la refonte de la place à partir de 1629, notamment en édifiant la grandiose colonnade entre 1656 et 1665.

Description et visite

interno-basilica-san-pietro-roma_1516

Nef centrale

La basilique Saint-Pierre est l’un des plus grands bâtiments du monde avec 218 mètres de longueur et un dôme qui culmine à 133 mètres, pour une superficie totale d’environ 23 000 mètres carrés.
Elle est connectée aux palais du Vatican par un couloir surélevé le long de l’allée de droite et l’escalier de la Scala Regia à droite de la façade.
Le long des nefs, les 45 autels et 11 chapelles accueillent de nombreux chefs-d’œuvre de valeur historique et artistique, dont plusieurs œuvres du Bernin (Gian Lorenzo Bernini) et d’autres issues de la précédente basilique, comme la Statue en bronze de Saint Pierre attribuée à Arnolfo di Cambio.

L’imposante façade longue de 115 mètres fut conçue par Maderno. Son perron est précédé par un escalier à trois niveaux dessiné par le Bernin. Elle est décorée des piliers et de colonnes corinthiennes, et surmontée par un attique au dessus duquel se dressent treize statues colossales : le Christ, Jean-Baptiste et 11 apôtres.
Au dessus du portail central se trouve la Loge des Bénédictions, de laquelle le Pape bénit les fidèles lors de certaines occasions solennelles, et d’où l’on annonce l’élection des nouveaux pontifes.
Au bout du grand portique conçu par Maderno, à droite, se trouve la Scala Reggia avec la statue équestre de Constantin du Bernin.
Parmi les cinq portails d’accès, celle du centre dite de Filarete provient de l’ancienne basilique. La porte sainte, dont l’ouverture a lieu lors de l’année sainte, est la dernière à droite.

L’intérieur a des dimensions grandioses, avec une nef centrale et deux allées latérales.
Sur le sol à quelques mètres de l’entrée, la Rota Porphyretica est un disque de porphyre bordeaux qui se situait près de l’autel de la basilique antique, sur lequel Charlemagne s’agenouilla pour recevoir la couronne impériale de Léon III, la nuit de Noël de l’an 800.
En se dirigeant vers l’autel, des lettres en bronze sur le sol indiquent les longueurs des plus grandes églises du monde.

pieta-michelange-saint-pierre-vatican_1565

Pietà de Michel-Ange

Dans la première chapelle de l’aile droite proche de l’entrée, derrière une vitre est conservée la Pietà, le célèbre groupe en marbre sculpté par Michel-Ange (1498-99), qui représente Marie soutenant le corps du Christ après sa descente de la croix.
Les chapelles suivantes sont aussi décorées d’œuvres grandioses. Comme dans la troisième, dite du Saint-Sacrement, à laquelle on accède par un élégant portail de Borromini et qui conserve un tabernacle du Bernin.
Dans le transept droit, se trouve le monument de Clément XIII qui est l’une des œuvres les plus célèbres d’Antonio Canova (1784-1792).
Dans la nef de gauche, mentionnons la tombe d’Innocent VIII de Pollaiolo (1498), le plus ancien monument funéraire de la basilique, et la stèle funéraire dite monument Stuart, d’Antonio Canova.

Sur la dernière colonne de droite de la nef, une célèbre statue de bronze de Saint-Pierre assis en bénédiction, du XIIIe siècle, est peut-être d’Arnolfo di Cambio.
L’intérieur du dôme a été décoré d’une lumineuse mosaïque du Cavalier d’Arpino en 1605.

Le dôme est soutenu par quatre piliers colossaux de Bramante dont la base est ornée avec des statues de saints (la première à droite, San Longino est du Bernin).
Sous le dôme, se détachent les colonnes torsadées du grand baldaquin en bronze exécuté entre 1624 et 1633 par Le Bernin, en collaboration avec d’autres artistes dont Francesco Borromini.
Dans le chœur, est conservée la chaire de saint-pierre, de l’époque paléochrétienne, dans un monument conçu par Le Bernin. Il est flanqué du monuments funéraire à Urbain VIII (aussi du Bernin) et du monument à Paul III, un travail remarquable de Guglielmo della Porta.

Lire aussi l’article Visite de la basilique Saint-Pierre

saint-pierre-de-rome_5710

Façade de la basilique Saint-Pierre de Rome

Carte et adresse

Adresse : Piazza San Pietro, 00120 Città del Vaticano, État de la Cité du Vatican


Informations

Tickets pour visiter la Basilique Saint-Pierre icone billets visite
Basilica di San Pietro in Vaticano
Piazza San Pietro, Vaticano

Horaires et visites de la basilique

  • Du 1er avril au 30 septembre : tous les jours de 7h00 à 19h00
  • Du 1er octobre au 31 mars : tous les jours de 7h00 à 18h30
  • Fermetures : consulter le site officiel

Grotte sacrée, tombeaux des Papes

  • ?

Horaires et tarifs de l’accès à la coupole

  • Du 1er avril au 30 septembre : tous les jours de 7h30 à 18h00
  • Du 1er octobre au 31 mars : tous les jours de 7h30 à 17h00
  • Accès par l’ascenseur jusqu’à la terrasse, fin de parcours à pied sur 320 marches : 10€
    Accès à pied par 551 marches : 8€
    Tarif réduit : 5€
  • Fermetures : consulter le site officiel

Tombe de Saint-Pierre, nécropole et basilique constantine

  • Du lundi au vendredi : 9h00 à 15h30, Samedi : 9h00 à 12h30
    Fermetures : consulter le site officiel
    Tarif : € 13
icone billets visite Tickets pour visiter la Basilique Saint-Pierre

Sources et liens pour en savoir plus

Articles sur Saint-Pierre de Rome

Articles sur le Vatican

  • Place Saint-Pierre de RomePlace Saint-Pierre de Rome
    La vaste et majestueuse place Saint-Pierre (Piazza San Pietro en italien), d’architecture baroque, est située devant la basilique Saint-Pierre, sur ...
  • Le VaticanLe Vatican
    La Cité du Vatican est un état indépendant placé sous la souveraineté du Saint Siège à travers l’autorité du Pape ...
  • Musées du VaticanMusées du Vatican
    D’une richesse sans commune mesure, ces « palais des Papes » comprennent non seulement des oeuvres, sculptures, fresques, mosaïques, objets qui nous ...
  • Chapelle SixtineChapelle Sixtine
    Visiter la chapelle Sixtine à Rome, dont la voûte fut réalisée par Michel-Ange au XVIe siècle, située dans les palais pontificaux ...
  • Chambres de RaphaëlChambres de Raphaël
    Les chambres de Raphaël, au Vatican furent réalisées au XVIe siècle sous la direction de Raphaël. S’y trouvent des œuvres ...
  • Les jardins du Vatican
    Les jardins du Vatican occupent environ les deux tiers de la surface de la cité du Vatican. Ils sont séparés ...

Galerie photos

Voir d’autres photos de Saint-Pierre de Rome

Basilique Saint-Pierre de Rome dans l'art

56 oeuvre(s) de Basilique Saint-Pierre de Rome ont été trouvées dans la base. Pour les voir toutes allez sur ce lien.
Cliquez pour voir davantage de tableaux et d'artistes sur Basilique Saint Pierre à Rome