Skip to main content
Rome-Roma > Quartiers de Rome > Quartiers centraux de Rome > Celio et thermes de Caracalla

Quartier : Celio et thermes de Caracalla

visite-colline-caelius_0934

Villa Celimontana

La pente au sud-est du Colisée est celle de la charmante et paisible colline du Caelius (le Celio en italien), une des sept collines de la Rome primitive (lire l’histoire du Caelius).

Les temples et les grandes villas romaines de l’antiquité ont laissé de nos jours la place à des espaces verts, avec le petit Parc du Celio et le parc de la Villa Celimontana, qui sont le cadre de concerts de jazz en été.
D’autre part, de très belles églises remontent pour certaines à l’époque paléochrétienne, comme l’église circulaire de Saint-Étienne le Rond (Santo Stefano Rotondo) avec ses saisissantes fresques de martyres, la Basilique des Saints-Jean-et-Paul (Santi Giovanni e Paolo), ou celle des Quatre Saints Couronnés (Santi Quattro Coronati).
D’intéressants vestiges de maisons romaines se visitent dans les souterrains de l’église des Santi Giovanni e Paolo, où sont conservées de remarquables fresques des premiers siècles de notre ère. Elles constituent un important témoignage artistique et culturel de cette période de transition entre paganisme et christianisme.

Au pied méridional du Celio, dans la vallée furent construits les plus grands thermes de Rome par Caracalla, un édifice majestueux dont il reste des vestiges conséquents.

Monuments principaux

Édifices religieux principaux

Musées

Autres lieux

  • Villa CelimontanaVilla Celimontana
    La Villa Celimontana, qui était autrefois appelée Villa Mattei, est un parc ...

Davantage de sites du quartier

Autres églises et monuments

Sites secondaires

Pratique

  • Hôtels près de la Piazza Venezia
  • Hôtels autour des forums et du Colisée

Carte des sites des quartiers Celio et des thermes de Caracalla

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

Thermes de Caracalla

interet 3 etoiles
Thermes de Caracalla

Les Thermes de Caracalla sont un des exemples les plus grandioses des thermes impériaux, dont une grande partie de la structure est conservée. Ils furent voulus par l’empereur Caracalla, construits entre 212 et 217. Polemio Silvio, au Ve siècle, les décrivait comme une des sept merveilles de Rome, ils étaient célèbres pour la richesse de […]

Maisons romaines du Caelius

interet 2 etoiles
casa-romana-al-celio

Sur la colline du Caelius, la grande église San Giovanni e Paolo, dédiée à deux frères se nommant Jean et Paul, est construite au-dessus de maisons romaines où ces deux frères furent martyrisés en l’an 362 après J.-C. C’est un des lieux les plus fascinants de la Rome souterraine qui fut redécouvert en 1887, où […]

Saint-Étienne le Rond

interet 2 etoiles
santostefanorotondo_1151

Sur la colline du Caelius, la petite église Santo Stefano Rotondo, (Saint-Étienne le Rond en français) remonte au Ve siècle et est une des plus anciennes églises circulaires d’Italie.Elle est dédiée à Saint-Étienne depuis la fin du Ve siècle. Le plan d’origine comprenait deux colonnades concentriques, d’un diamètre total de 65 mètres, qui coupaient les […]

Villa Celimontana

interet 1 etoiles
Villa Celimontana

La Villa Celimontana, qui était autrefois appelée Villa Mattei, est un parc public de Rome qui existe depuis le XVIe siècle. Il est situé entre le Colisée et les Thermes de Caracalla, sur le sommet ouest de la colline du Celio, un lieu qui depuis l’antiquité était connu pour sa végétation et ses sources.Une entrée […]

San Gregorio al Celio

interet 1 etoiles
san-gregorio-al-celio_1106

D’origine médiévale, l’église fut transformée aux 17e et 18e siècles.Elle a été fondée en 575 après J.-C. par Grégoire Ier le Grand. Dans l’atrium de la chapelle Salviati se trouve une peinture de la Vierge qui, selon la légende, s’est adressé à Saint Grégoire. Ce dernier était issu d’une famille romaine noble, les Anicii (de […]

Santa Maria in Domnica

interet 1 etoiles
fontana-della-navicella_1103

L’église Santa Maria in Domnica, dite della Navicella (du navire en français) aurait été fondée au Ve ou VIe siècle de notre ère au sommet le la colline du Caelius. Sa qualification de navicella dérive de la présence du bateau romain en marbre que Léon X transforma dans la fontaine placée devant la façade.Au IXe […]

San Giovanni a Porta Latina

interet 1 etoiles
esterno-campanile-giovanni-a-porta-latina_1098

San Giovanni a Porta Latina est une église romane médiévale dont l’origine date de la fin du IVe et du début du Ve siècle. Elle est proche de la Porta Latina, passage dans les murs d’Aurélien. Histoire et construction L’église est dédiée à saint Jean l’évangéliste, qui aurait été martyrisé à proximité.C’est Gélase Ier qui […]

Musée des murs de Rome

interet 1 etoiles
Musée des murs de Rome

On accède au Musée des Murs de Rome (Museo delle Mura di Roma) par la Porte Saint-Sébastien, l’une des plus grandes et des mieux conservées des portes des murs d’Aurélien.Le musée occupe les premier et deuxième étages de la porte, décrivant principalement les murs de Rome, leur histoire et les techniques de construction, avec la […]

Église Saints-Nérée-et-Achille

interet 1 etoiles
Santi Nereo e Achilleo

Située dans le rione de San Saba, l’église des Saints-Nérée-et-Achille (en italien Santi Nereo e Achilleo) est une basilique romaine, proche des thermes de Caracalla. Les saints Nérée et Achillée furent des martyrs du Ier siècle de notre ère. Historique Les saints Nérée et Achillée furent deux chrétiens exilés avec Flavia Domitilla, dont ils auraient […]

Oratoire San Giovanni in Oleo

oratorio-san-giovanni_in-oleo_1081

Sur la Via Appia, à proximité de la Porta Latina, l’Oratoire San Giovanni in Oleo est une dépendance de l’église San Giovanni a Porta Latina, située à une centaine de mètres. D’après la Légende dorée, il aurait été construit à l’endroit même où saint Jean fut plongé dans l’huile bouillante par ordre de Domitien, torture […]

Porta Latina

Porta Latina

La Porta Latina est une porte qui s’ouvre dans les murs d’Aurélien, avec une seule arche. Elle se situe au bout de la Via Latina, qui rejoignait Capoue. Cette route partait de l’ancienne Porta Capena qui s’ouvrait sur les murs serviens (d’où partait également la Via Appia), vers le centre de la ville.La tradition chrétienne […]