santo-stefano-rotondo_1167

La colonnade intérieure

Sur la colline du Caelius, la petite église Santo Stefano Rotondo, (Saint-Étienne le Rond en français) remonte au Ve siècle et est une des plus anciennes églises circulaires d’Italie.
Elle est dédiée à Saint-Étienne depuis la fin du Ve siècle.

Le plan d’origine comprenait deux colonnades concentriques, d’un diamètre total de 65 mètres, qui coupaient les quatre bras d’une croix grecque.
Au XIIe siècle, le pape Innocent II ordonna l’ajout du portique d’entrée et des trois arcades transversales de l’intérieur.
Tombée en ruines au moyen-âge, elle fut restaurée au XVe siècle. L’anneau extérieur et trois bras de la croix furent détruits. Le diamètre est aujourd’hui de 40 mètres, contre les 65 mètres originaux.
Au XVIe siècle, pendant la contre réforme sous Grégoire XIII, les murs furent couverts de scènes crues de martyres chrétiens.

Description

L’église est précédée d’un portique à cinq arches porté par des colonnes antiques en granit avec des chapiteaux de style corinthien.

santo-stefano-rotondo-fresques-martyrs_1153

Fresques de martyres

L’intérieur est très inhabituel, avec sur les parois des fresques crues impressionnantes qui illustrent des atrocités infligées aux martyrs chrétiens. Elles furent réalisées au XVIe siècle par Pomarancio et Tempesta. Ces 34 scènes sont accompagnées d’un texte descriptif et du nom de l’empereur romain qui ordonna l’exécution.

La chapelle des Saints-Prime-et-Félicien conserve de rares mosaïques du VIIe siècle où les deux saints sont représentés vêtus de capes de voyage. Elle a été construite par le pape Théodore Ier pour y déposer les reliques des martyrs.

L’autel du XVe siècle est une œuvre de l’artiste florentin Bernardo Rossellino. Dans l’abside, la peinture représente le Christ entre deux martyrs.
La mosaïque de marbre et les décorations remontent au VIe siècle.

La chapelle hongroise a été construite vers 1776 pour compenser la destruction de Saint-Stéphane au Vatican, qui était l’église nationale des hongrois de Rome.

L’ancien trône du pape Grégoire le Grand, du VIe siècle, est aussi conservé dans l’église.

Sous l’église, les restes d’un mithraeum (probablement lié à une caserne romaine) du IIe siècle de notre ère ont été retrouvés, avec des reliefs et des fresques, dont une « personnification de la lune ».

Galerie photos

santo stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondosanto stefano rotondo

Santo Stefano Rotondo dans l'art

4 oeuvre(s) de Santo Stefano Rotondo ont été trouvées dans la base. Pour les voir toutes allez sur ce lien.
Cliquez pour voir davantage de tableaux et d'artistes sur Santo Stefano Rotondo à Rome

Carte et adresse

Adresse : Via Santo Stefano Rotondo, 7, 00184 Roma RM, Italie


Informations

Chiesa Santa Stefano Rotondo al Celio
Via di Santo Stefano Rotondo, 7

Horaires

  • Du dernier dimanche d’octobre au samedi précédant le dernier dimanche de mars :
    Du mardi au dimanche : 10h00 – 13h00 / 14h00 – 17h00
  • du dernier dimanche de mars au samedi précédant le dernier dimanche d’octobre:
    Du mardi au dimanche : 10h00 – 13h00 / 15h30 – 18h30
  • Lundis : fermé
    Fermé le 25 décembre, le 1er janvier et le dimanche de Pâques. Fermeture trois semaines en août (de la semaine précédant le 15 août à la semaine suivante), et du 7 au 21 janvier.

 Sources et liens

Colline du Caelius