san gregorio magno

Façade de San Gregorio al Celio

D’origine médiévale, l’église fut transformée aux 17e et 18e siècles.
Elle a été fondée en 575 après J.-C. par Grégoire Ier le Grand. Dans l’atrium de la chapelle Salviati se trouve une peinture de la Vierge qui, selon la légende, s’est adressé à Saint Grégoire.
Ce dernier était issu d’une famille romaine noble, les Anicii (de laquelle était issu aussi Saint Félix III), et il transforma sa propre maison familiale en monastère et dédia l’église à Saint André.

Au haut moyen-âge, une église dédiée à Saint Grégoire le Grand est fondée vers 720 à un de ses successeurs, le Pape Grégoire II.
Au XVIIe siècle, l’extérieur a été entièrement reconstruit par Gian Battista Soria (escalier, façade et le portique du patio), puis l’intérieur fut réalisé au XVIIIe par Francesco Ferrari.

Description

L’élégante façade du XVIIe qui se dresse au sommet d’un escalier n’est pas la façade “officielle” de l’église, celle-ci s’affichant sur le patio.
Le patio décoré par une douzaine de fresques est entouré par des arcades et accueille quelques tombes intéressantes comme celle de Sir Edward Carne, dignitaire de la cour d’Henri VIII, envoyé ici en 1561 pour régler la question du divorce du roi de sa première femme Catherine d’Aragon.

san gregorio magno

Le patio

L’intérieur d’aspect baroque est divisé en trois nefs séparées par seize colonnes antiques, décorées avec des piliers et des stucs. On y trouve d’intéressantes mosaïques et un pavement cosmatesque du XIIIe siècle.
Le plafond est décoré d’un Triomphe de Saint Grégoire (1727) de Placido Costanzi. Le maître-autel conserve une Madone avec Saints André et Grégoire (1734) d’Antonio Balestra. La madone de l’autel de gauche est de Pompeo Batoni (1739).
Dans la chapelle Salviati, conçue par Francesco da Volterra et terminée par Carlo Maderno en 1600, est conservée l’antique fresque qui, selon la tradition, parlait à Saint Grégoire.

A l’extérieur de l’église se trouvent plusieurs oratoires accessibles via un petit jardin, hébergeant des œuvres d’art, dont celui de Grégoire le Grand qui conserve le siège en marbre du Pape. Les autres sont dédiés à Saint André (avec des œuvres du Dominiquin, de Guido Reni et de Lanfranco), Sainte Barbara (avec des fresques de Viviani) et Sainte Sylvie (avec des fresques de Guido Reni, une statue de Sainte Sylvie de Nicolas Cordier, etc).
On y découvre aussi des vestiges d’édifices de la Rome impériale et la soi-disant bibliothèque d’Agapite.

Galerie photos

san gregorio al celiosan gregorio magnosan gregorio al celiosan gregorio al celio
san gregorio magnosan gregorio magnosan gregorio magnosan gregorio magnosan gregorio magno

San Gregorio al Celio dans l'art

1 oeuvre(s) de San Gregorio al Celio ont été trouvées dans la base. Pour les voir toutes allez sur ce lien.
Cliquez pour voir davantage de tableaux et d'artistes sur San Gregorio Magno à Rome

Carte et adresse

Adresse : Padri Camaldolesi Piazza di San Gregorio al Celio 1, 00184 Roma RM, Italie


Informations

Chiesa San Gregorio al Celio (Santi Andrea e Gregorio al Celio)
Piazza di San Gregorio, 1 – Rione Celio (Thermes de Caracalla)

Horaires

Ouvert tous les jours : 9h00-13h00 / 15h30-19h00

Sources et liens pour en savoir plus

Colline du Celio