san severaSur la côte, entre Santa Marinella et Cerveteri, la petite forteresse de Santa Severa vaut le détour.

Santa Severa est une station balnéaire, située le long de via Aurelia. Son nom vient du martyre de Santa Severa qui eu lieu ici au deuxième siècle.

Dans le village près du château (du XIe siècle) se trouve le Musée du Château de Santa Severa et un musée maritime.

Historique

Sur le site du château, un village côtier existait déjà à l’âge du bronze. L’importante colonie étrusque de Pyrgi se développa ici ensuite. C’était le port de Caere (Cerveteri), et un des plus importants de toute l’Étrurie. Les romains s’y implantèrent en 264 avant notre ère, fortifiant la ville avec de majestueux murs “cyclopéens” encore partiellement conservés.

Un petit village médiéval se développa par la suite sur les ruines de la ville romaine, avec un château construit au XIe siècle face à la mer. En 1068, le chevalier normand Gerardo de Galeria fit don de l’église et du château de Santa Severa à l’abbaye de Farfa, qui les cédèrent plus tard aux confrères de Saint Paul.

Les fouilles de Pyrgi ont notamment révélé un grand sanctuaire avec deux temples, dont le plus grand dédié à la déesse étrusque Uni (assimilée à l’Astarté phénicienne) date de la première moitié du Ve siècle, et le plus ancien remontant à la fin du VIe siècle avant J.-C. Des reliefs peints du fronton du temple avec des figures mythologiques sont conservés au Musée de la Villa Giulia à Rome. En 1964, les plaques d’or Pyrgi ont été trouvées ici : trois plaques d’or de 20 cm, d’environ 500 avant J.-C., avec des textes sacrés en phénicien et en étrusque, également conservées à la Villa Giulia.

palestrinapalestrinapalestrina

Informations

Carte et adresse

Adresse : Strada Statale 1, 00058 Castello Santa Severa RM, Italie