chapelle saint zénon

Plafond de la chapelle Saint Zénon

L’église basilicale de Sainte Praxède (Santa Prassede en italien) fut construite à partir de 822 par le Pape Pascal Ier.
Elle se situe dans le Rione Monti, quartier de la basilique Sainte-Marie Majeure, et est dédiée à Praxède, sœur de Pudentienne et fille d’un sénateur romain qui aurait été le premier chrétien converti par Saint Paul. A son emplacement il aurait existé un oratoire dès l’an 150 de notre ère et une église vers la fin du Ve siècle.

L’architecture extérieure de l’église ne se voit presque plus, en raison de nombreuses reconstructions et surtout à cause de son intégration au tissu urbain au fil du temps, avec des immeubles et des boutiques contigus. Ainsi l’entrée se fait par une porte latérale, et on peut voir la façade en passant par l’église où elle s’affiche sur une petite cour.

Cette basilique est riche de nombreuses mosaïques paléochrétiennes réalisées sous le pape Pascal Ier, comme celles du chœur ainsi que celles de la Chapelle Saint Zénon qui fut dédiée à la mère du souverain pontife, Théodora.

Divisée en trois nefs, avec transept et abside, les colonnes et les piliers soutiennent des arcs de renfort du XIIIe siècle. A l’instar de la plupart des basiliques paléochrétiennes, elle conserve un ciborium.

santa Prassede

Abside et arc triomphal

De splendides fresques décorent les murs avec des histoires de la passion. Les piliers sont décorés par les figures des apôtres, des chérubins et des festons, qui datent du début du XVIIe siècle.
Le pavage de la nef, de style cosmatesque, est remarquable. De part et d’autre du sanctuaire, six belles colonnes romaines sont notables pour leur style inhabituel.

Au centre du sol, un disque de porphyre recouvre un puits où, selon la légende, Sainte Praxède recueillait les restes et le sang des martyrs.

Les mosaïques de l’abside remontent au IXe siècle. Dans la partie supérieure du chœur, le Christ est entouré de Saint Pierre, Sainte Pudentienne, Saint Zénon, Sainte Praxède et du Pape Pascal Ier, auréolé et qui tient une maquette de l’église (voir mosaïques de l’abside)

La chapelle Saint Zénon (San Zenone) est la plus importante œuvre byzantine de ce type qui est conservée à Rome, et c’est la seule chapelle de la ville entièrement couverte de mosaïques.
Elle est aussi remarquable pour conserver une représentation du Jardin du Paradis (voir chapelle Saint Zénon).

Une chapelle conserve un fragment de la colonne de la Flagellation du Christ (d’après le récit de sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin). Cette relique fut apportée à Rome par le cardinal Jean Colonna en 1223.
Dans la nef de droite, la tombe de l’évêque Giovanni Battista Santoni est ornée d’un buste qui fut la première œuvre du Bernin.
Parmi les diverses chapelles, la chapelle Olgiati fut réalisée par Martino Longhi l’Ancien (XVIe), et sa voûte est couverte de fresques peintes par le Cavalier d’Arpin
La crypte conserve le tombeau de Sainte Praxède et une antique fresque qui la représente.

Abside et arc triomphal

mosaique sainte praxede

Mosaïques du chœur de l’abside

Les mosaïques de l’abside remontent au IXe siècle. Dans la partie supérieure du chœur, le Christ Rédempteur est entouré de Saint Pierre, Santa Pudenziana, Saint Zénon, Sainte Praxède et du Pape Pascal Ier, auréolé et tenant une maquette de l’église.
Dans la partie inférieure, au centre le Christ et l’Agneau pascal sont sur une petite colline d’où jaillissent les quatre fleuves du paradis. Les 12 autres agneaux se référent aux apôtres, à côté desquels sont figurées les villes de Bethléem (à gauche) et de Jérusalem (à droite). L’inscription faite par le pape Pasqual Ier mentionne son espoir que la nouvelle construction offerte au Christ lui garantira une place au paradis.

Les mosaïques de l’arc de l’abside se réfèrent au livre de l’Apocalypse (chapitres 4 et 5), avec au pied du Christ les sept chandeliers identifiant les églises d’Asie, et les 4 évangélistes.

L’arc triomphal fait référence au chapitre 21 de l’Apocalypse. Les personnages sont représentés dans une citadelle (la Jérusalem Céleste) avec le Christ encadré de deux anges, et dessous Marie, Jean-Baptiste, Sainte Praxède et les douze apôtres. Sur les côtés, sont figurés Moïse tenant les tables de la Loi et le prophète Élie. A l’extérieur de la citadelle, sur deux ordres, on reconnaît Pierre et Paul, les évêques, les martyres, etc

Chapelle Saint Zénon

chapelle saint zénon

Mosaïques à l’extérieur de la chapelle Saint Zénon

Sur la décoration extérieure de la chapelle Saint Zénon, est figuré dans un arc autour de la fenêtre l’image de la Vierge à l’Enfant au centre, avec les figures de saints. Sur l’arc extérieur, on retrouve le Christ et les douze apôtres,.
Il n’existait à l’origine qu’une seule entrée, deux portes ayant été ajoutées plus tard, donnant accès aux chapelles Coëtivy et à celle de la colonne de flagellation.

Dans les angles de la pièce, les colonnes à chapiteaux dorés servent de « piédestal » aux quatre anges sur la voûte qui tiennent une lunette avec le Christ Pantocrator.

Les mosaïques du mur de gauche se décomposent en trois parties, avec en haut saintes Agnès, Pudentienne et Praxède tenant la couronne du martyre. Dessous, est représentée la libération d’Adam et Eve des enfers par Jésus. Puis dans la niche du dessous, l’Agneau-Christ sur une montagne avec deux cerfs qui s’abreuvent aux quatre fleuves, et en bas la Vierge, les saintes Praxède, Pudentienne, et Théodora (la mère de Pascal Ier)
Sur le mur face à l’entrée, en haut, sont représentées les figures entières de Marie et de Saint Jean-Baptiste. Dans la niche suivante, est figurée la Transfiguration, avec le Christ, Moïse, Élie et les apôtres Pierre, Jean et Jacques. En bas se trouve l’autel et dans l’édicule une mosaïque montre la figure de Marie tenant l’enfant, qui lui-même tient un rouleau avec l’inscription: “Ego sum lux” (je suis la lumière), entourés des saintes Praxède et Pudentienne.

Sur le mur de droite, on trouve les figures de l’évangéliste Jean (qui tient l’Évangile), et des apôtres André et Jacques. Dans la lunette, on voit les bustes du Christ et de deux saints.

Carte et adresse

Adresse : Via di Santa Prassede, 9/a, 00184 Roma RM, Italie


Informations

Basilica Santa Prassede all’Esquilino
Via di Santa Prassede, 9/a

Horaires d’ouverture
7h – 12h / 15h – 18h

Sources et liens pour en savoir plus :

Photos et visite de l’église

L’abside et l’arc triomphal

santa Prassedesanta Prassedesanta Prassedesanta Prassedesanta Prassede
santa Prassede Le Christ Rédempteur entouré de : Saint Pierre, Sainte Pudentienne, Saint Zénon, Sainte Praxède et du Pape Pascal Ier.

La nef et le ciborium

santa pressede - romecoeur de santa pressede - romenef santa pressede - romesanta pressede - rome

La chapelle Saint Zénon

santa Prassedesanta Prassedesanta Prassede

chapelle santa pressede - romechapelle saint zénon santa pressede - romesanta pressede - romesanta pressede - rome La chapelle Saint Zénon
santa pressede - romesanta pressede - rome
mosaiques chapelle saint zénon, santa pressede - rome Détail de la mosaïque couvrant la voûte de la chapelle

La crypte

santa Prassede
crypte santa pressede - romesanta pressede - romesanta pressede - rome La crypte