santa-dorotea-roma_4185

Façade

Présentation

Une église probablement médiévale et dédiée à Saint Sylvestre était mentionnée au début du XIIe siècle. En 1445 elle fut aussi consacrée à Sainte Dorothée, martyrisée sous Dioclétien, ayant été décapitée près de Césarée. Ses reliques furent alors déposées ici.
L’église médiévale fut restructurée pour le Jubilé de 1475 par Sixte IV, et confiée au XVIIIe siècle aux Frères Mineurs qui confièrent sa reconstruction à Gian Battista Nolli, qui termina les travaux en 1756 avec un couvent annexe.

La façade est concave avec de hauts couples de pilastres aux chapiteaux ioniques qui encadrent le portail surmonté d’un tympan.
L’intérieur est petit en croix latine, avec une seule nef, quatre autels latéraux, un transept et une abside semi-circulaire. Les reliques de Sainte Dorothée se trouvent dans l’urne à la base du maître-autel en marbre, près de la tombe de Gian Battista Nolli.
Le retable représentant les saints Sylvestre et Dorothée qui vénèrent la Vierge Marie de Michele Bucci est du XVIIe siècle. Le médaillon funéraire sous l’autel du XVIe siècle rappelle la translation des reliques.
La voûte en berceau sur la nef et le transept est ornée de fresques avec des histoires de Sainte-Dorothée et de saints franciscains, et la croisée est couverte par une coupole octogonale avec une lanterne.
La chapelle de droite conserve une toile représentant Saint Antoine de Padoue de Lorenzo Gramiccia.
A côté de la sacristie, une plaque sur le portail latéral de l’église rappelle que St Joseph Calasanz crea ici en 1597 la première école populaire gratuite d’Europe.

Galerie

Carte et adresse

Adresse : Via di Santa Dorotea, 23, 00153 Roma

Davantage d’informations

Chiesa dei SS. Silvestro e Dorotea
Via di Santa Dorotea, 23
Visite et horaires

  • ?
Sources et liens pour en savoir plus