Rome Roma
Monuments, quartiers et tourisme à Rome
Version française Rome Roma
Partagez cette page

Rome Roma
Photos de Rome
Monuments de Rome
Plan de Rome
Quartiers de Rome
Hôtels à Rome
Tourisme à Rome et informations
Rome antique
fêtes et manifestations




 
Thèmes apparentés : Sites et Monuments | CARTE des SITES | Quartier Caelius et Caracalla | Rome Antique

Les thermes de Caracalla

Monuments de la Rome antique




thermes de caracalla

plan de rome : thermes de caracalla

vue d'artistes des Thermes de Caracalla

thermes de caracallaLes Thermes de Caracalla sont un des exemples les plus grandioses des thermes impériaux, dont une grande partie de la structure est conservée. Ils furent voulus par l'empereur Caracalla, construits entre  212 et 217.
Polemio Silvio, au Vème siècle, les décrivait comme une des sept merveilles de Rome, ils étaient célèbres pour la richesse de leur décoration et des oeuvres d’art qui les ornaient.

Pour sa construction, fut construit en 212 l’aqueduc de l’Aqua Antoniniana, qui traversait la via Appia avec l'Arc de Druso.
Les murs extérieurs furent par contre l’oeuvre des deux derniers empereurs de la dynastie des Sévères, Eliogabale et Alexandre Sévère.
Des travaux de restauration furent réalisés par la suite.
Suite à la destruction d’aqueducs par les goths en 537, les thermes cessèrent de fonctionner.

plan thermes de caracallaLes Thermes de Caracalla pouvaient accueillir plus que 1.500 personnes. Mesurant avec ses murs extérieurs 337 mètres x 328, et le seul corps central 220 mètres x 114.
La clôture extérieure était constituée d'un portique, dont on conserve très peu de restes.
Sur le côté de fond, une sorte de dôme couvert, muni de gradins, cachait les énormes citernes, qui avaient une capacité de 80.000 litres. Sur les côtés, il y avait  deux salles servant de bibliothèque.
Un chemin surélevé suivait le côté intérieur de l’enceinte.

L'espace compris entre l’enceinte et le corps central était occupé d'espaces verts.

L'accès au corps central se faisait par quatre portes, elles introduisaient dans une salle carrée, peut-être l'apodyterium (le vestiaire), puis à des lieux de baignade, où se pratiquait divers exercices sportifs, soi en plein air, soi à l'abri. Suivait, une chambre rectangulaire, caractérisée par de petites ouvertures obliques qui permettaient d'éviter la dispersion de la chaleur, c'était le laconicum (bain turc) ; da là on pouvait passer au calidarium, une grande salle circulaire, de 34 mètres de diamètre, avec au centre un grand bassin circulaire d'eau chaude.

thermes de caracallaUn parcours similaire pouvait s’effectué dans l'autre moitié de l'édifice, parfaitement symétrique.
Le parcours continuait, cette fois-ci unique, dans le tepidarium, un lieu plus petit. Puis à travers le frigidarium du salon central, de forme basilicale, où la baignade se terminait dans le natatio, la piscine en plein air.

Au centre des espaces rectangulaires qui occupaient les petits côtés du frigidarium, il y avait probablement les deux bassins de granite (qui furent déplacés plus tard pour en faire les fontaines de la  place Farnèse). D’autres bassins récupérés se trouvent maintenant dans la cour du Belvédère (des Musées du Vatican).
Quatre colonnes de granite, par contre, décoraient le natatio : l'unique colonne survivante se retrouve, en 1563, sur la place de la Sainte Trinité à Florence.
mosaiques du sol des thermes de CaracallaD’autres oeuvres d'art furent retrouvées au cours de fouilles et à diverses époques, mais surtout au XVIème  siècle : les trois gigantesques sculptures Farnèse, le Taureau, la Flore et l’Hercule, maintenant au Musée archéologique national de Naples ; la mosaïque avec des athlètes (photo ci-contre), découvert en 1824, est maintenant aux Musées du Vatican.
En 1901 et en 1912 les souterrains furent dégagés, travail qui continua en 1938, lorsqu’on découvrit le mitreo, le plus grand connu à Rome.
Pendant toute la seconde moitié du XXème siècle, la partie centrale des thermes a été utilisée pour des concerts et des représentations théâtrales. En 2000 le complexe a été libéré de ces structures modernes.


Visite et horaires

Via Terme di Caracalla
Tél. : 06 39967700


Le billet APPIA ANTICA est cumulatif avec la visite du Mausolée de Cecilia Metella et de la Villa dei Quintili, valide 7 jours, tarif plein de 6 €, réduit de 3 €
Fermé le 1er janvier et 25 décembre.

Horaires : de 9h jusqu'à une heure avant le coucher du soleil (la billetterie autorise l'entrée jusqu'à une heure avant la fermeture), soit :

Du 2 janvier au 15 février : 9h - 16h30
Du 16 février au 15 mars : 9h - 17h
Du 16 mars au dernier samedi de mars : 9h - 17h30
Du dernier dimanche de mars au 31 aout : 9h - 19h15
Du 1er septembre au 30 septembre : 9h - 19h
Du 1er octobre au 24 octobre : 9h - 18h30
Du 25 octobre au 31 décembre : 9h - 16h30

En savoir plus :


 

Parcours et Visite

thermes de caracallathermes de caracalla

thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla
thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla

thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla

thermes de caracalla

thermes de caracallathermes de caracalla thermes de caracallathermes de caracalla

thermes de caracallathermes de caracalla
thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla

thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla
thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla
thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla

thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla

thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla
thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla
thermes de caracallathermes de caracallathermes de caracalla

 





 
Accueil - Rome-Roma INFO : Voyage à Rome - Infos - Vatican - Photos - Plan de Rome - Carte des rues de Rome - Tableaux - Sites touristiques Rome - Rome antique - Histoire de Rome - Hôtels à Rome - Tourisme à Rome - Quartiers romains - Panthéon de Rome - Colisée - Forum romain - Saint Pierre de Rome - Liens

rome-roma
© rome-roma.net 2017 - Tous droits réservés, reproduction interdite
Contact - Confidentialité