basilique saint eustache à romeLa basilique Sant’Eustachio (Saint-Eustache) se situe non loin du Panthéon et de la Place Navone, dans le rione Sant’Eustachio.

Histoire et construction

Une légende chrétienne raconte que l’église s’élèverait sur la maison du centurion Placide. Ce dernier étant allé chasser dans les collines proches de Tivoli, serait tombé sur un cerf avec au milieu des cornes le visage du Rédempteur. Placide se serait ensuite converti prenant le nom d’Eustache. Plus tard, sous Hadrien, il fut condamné de ne pas honorer les dieux, et est livré aux lions avec sa famille. Les animaux se seraient inclinés miraculeusement et éclipsés. Alors, Hadrien les fit « cuire » dans un taureau de bronze, mais on aurait retrouvé leurs corps intacts.

Une première église remonte à l’époque paléochrétienne. La tradition attribue même la fondation d’un oratoire par l’empereur Constantin sur la maison de Saint-Eustache.

Toutefois, tout indique que l’église fut élevée au VIIe. Le pape Célestin III fit totalement reconstruire l’édifice vers 1195. Le clocher roman est l’un des rares vestiges de cette église médiévale.
Au Moyen Âge, de nombreuses confréries caritatives ont élu Saint Eustache comme patron et avaient leurs chapelles à l’intérieur de l’église.
Elle fut aussi un centre d’assistance aux pauvres.

Aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle, l’ensemble des structures médiévales furent abattues par l’architecte Cesare Corvara pour reconstruire un nouvel édifice de 1650 à 1703, auquel participèrent Giovanni Battista Contini (pour le portique). Entre 1724 et 1728 Antonio Canevari, Niccolò Salvi et G.D.Navone reprirent les travaux.

Visite

basilique saint eustache à RomeLa façade baroque de Corvara est formée de deux ordres. En bas, quatre piliers et deux colonnes à chapiteaux décorés de têtes de cerfs.
Le tympan triangulaire du haut, avec un œil couronné entouré de branches de palmier, est surmonté d’une tête de cerf avec une croix entre les cornes. C’est une œuvre de Paolo Morelli du début du XVIIIe siècle, en référence à la vision d’Eustache.

Une porte en fer mène au portique, où se trouvent des pierres tombales, dont celles du comte Giovanni Giraud, dramaturge et médecin, et de Filippo Chiarini, poète.

L’intérieur en croix latine se compose d’une seule nef avec trois chapelles latérales communicantes entre-elles. Les décorations y sont du XVIIIe siècle.
L’autel principal en marbre et bronze a été conçu par Nicola Salvi en 1739. L’urne en porphyre conserve les restes des corps de saint Eustache, de sa femme et de ses enfants.
Au dessus de l’autel, le baldaquin de Ferdinando Fuga de 1746 est composée de cerfs, colombes, chérubins et palmiers.

Les peintures du transept sont de James Zoboli. Des peintures sont de Giovanni Bigatti et de Francesco Fernandini. Le chœur et la sacristie de la basilique sont de Giovanni Moscati.
L’orgue date du XVIIe.

Sur la façade de l’église, au coin de la Via di S. Eustachio, une plaque commémore une crue exceptionnelle du Tibre, du 9 décembre 1495.

Photos de Sant’Eustachio

sant eustachio à romesant eustachio à rome

basilique saint eustache à Romebasilique saint eustache à Rome
Voute de Sant Eustachio

basilique saint eustache à Romebasilique saint eustache à Romebasilique saint eustache à Rome
Trompe l’oeil

Carte et adresse

Adresse : Piazza di S. Eustachio, 82, 00186 Roma RM, Italie


Informations

Horaires d’ouverture
7h45 – 12h00 / 16h00 – 20h00
En août, l’église est habituellement fermée

Sources et liens pour en savoir plus :