La basilique Sainte-Marie du Peuple (Santa Maria del Popolo en italien) est l’un des plus importants édifices de la Renaissance romaine, non seulement pour ses caractéristiques architecturales, mais aussi pour les peintures et les sculptures qui en font un précieux musée d’art de la Renaissance.
Elle se situe sur la Place du Peuple, près de la Porte du Peuple (Porta del Popolo).

Une première petite église a été construite par le pape Pascal II, sur les tombes des Domizi pour chasser, selon la légende, l’esprit de Néron qui y était enterré. Plus vraisemblablement, elle aurait été construite pour célébrer la conquête de Jérusalem, à la fin de la première croisade.
L’église actuelle fut fondée au XVe siècle sous Sixte IV, lui conférant son bel aspect de la Renaissance. Elle fut modifié au XVIIe par Gian Lorenzo Bernini (Le Bernin) sous Alexandre VII, pour lui donner un visage plus vivant, typiquement baroque.

Description

L'Adoration de l'enfant avec Saint Jérôme, du Pinturicchio

L’Adoration de l’enfant avec Saint Jérôme, du Pinturicchio

Son schéma, simple, en croix latine à trois nefs correspond au modèle des églises cisterciennes.
Son joli clocher du XVe siècle est d’un style originaire du nord de l’Italie.
Beaucoup d’artistes célèbres y ont œuvré, comme Bramante, Sansovino, Pinturicchio, Mino da Fiesole, Raphaël, le Bernin et Caravage.
Les célèbres toiles du Caravage qui y sont exposées sont la Conversion de saint Paul et la Crucifixion de saint Pierre.

Le maître-autel fut construit en 1627, ainsi que la décoration de l’arc triomphal, où les stucs représentent la légende de la fondation de l’église. L’autel porte l’icône de style byzantin du XIIIe siècle représentant la Madonna del Popolo.
Le choeur remanié par Bramante au début du XVIe siècle conserve deux chefs-d’œuvre d’Andrea Sansovino, les monuments funéraires des cardinaux Ascanio Sforza et de Girolamo Basso Della Rovere. La voûte est décorée de fresques de Pinturicchio (1508-1510).

Chapelle Chigi

La chapelle la plus remarquable est la chapelle Chigi, la deuxième à gauche, conçue par Raphaël pour le banquier Agostino Chigi, commencée en 1513, et achevée vers 1656, avec l’intervention du Bernin. Ce dernier réalisa les statues de Daniel et le lion et l’Habacus à l’ange.
Raphaël dessina les mosaïques de la coupole : Dieu le Père Créateur du firmament et des symboles du soleil et les sept planètes, les tombes pyramidales, etc
La statue de Jonas sortant de la baleine, réalisée par Lorenzetto fut aussi conçue par Raphaël.
Le retable est l’œuvre de Sebastiano del Piombo et de Salviati.

Chapelle Cesari

Crucifixio de saint pierre - caravage

La Crucifixion de Saint Pierre, du Caravage

La chapelle Cerasi (ou de l’Assomption) est la première chapelle du transept gauche, près de l’autel. Elle conserve deux chefs-d’œuvre du Caravage: la Crucifixion de Saint-Pierre et la conversion de saint Paul, d’environ 1601.
Ces toiles furent commandées par Tiberio Cerasi, trésorier du pape Clément VIII, qui avait acheté la chapelle Foscari. Celle-ci fut rebaptisée et sa rénovation fut confiée à Carlo Maderno.
Le cardinal Cerasi décéda avant que Caravage ait terminé les deux œuvres. Ses successeurs ont rejeté la première version des toiles, les jugeant trop expressives, et l’artiste proposa deux nouvelles versions. Cependant, celles-ci ont conservé une grande force, avec des solutions stylistiques innovantes, comme l’angle visuel, les perspectives des personnages, la représentation des matériaux et des lumières, et l’humanité qui ressort de l’ensemble des personnages.
Annibale Carracci réalisa une représentation de l’Assomption de la Vierge, placée au centre.
La voûte intérieure est décorée de fresques de Carracci et de Tacconi.

Chapelle de la crèche (presepio)

La chapelle de la crèche (cappella del presepio en italien), ou della Rovere, est située dans l’aile droite de la basilique. Elle est dédié à la Sainte Vierge et à Saint Jérôme.
Elle conserve un cycle de fresques du Pinturicchio (d’environ 1488) et les monuments funéraires des cardinaux, dont deux des della Rovere. Des scènes de la vie de Saint Jérôme sont représentées.
Sur le mur au-dessus de l’autel, il y a la belle fresque de l’adoration de l’enfant avec Saint Jérôme du Pinturicchio.

L’église conserve aussi quelques sculptures d’Andrea Bregno et du Bernin, comme le magnifique orgue soutenu par deux anges de bronze.
Les arches latérales sont couronnées par des statues de paires de saintes féminines, probablement dessinées par Le Bernin.

Galerie photos

basilica santa maria del popolobasilica santa maria del popolo
Façade de l’église

basilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuple
Nef centrale

basilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peupleChapelle Basso della Rovere basilique sainte marie du peuple
Chapelle Basso della Rovere

Crucifiement  de saint pierre - caravageconversion de paul- caravage
Le Caravage : Crucifixion de Saint-Pierre (1601) et la Conversion de Paul (1601), dans la chapelle Cesari

Pinturicchio basilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuple
Fresques du Pinturicchio
L’Adorazione del Bambino (Capella del Presepio ou della Rovere)

basilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuple
Choeur et maître-autel

basilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuplebasilique sainte marie du peuple
basilique sainte marie du peuple
basilique sainte marie du peuple
L’autel de la Visitation dans le transept droit, toile de Morandi (1659)

basilique sainte marie du peuple

Carte et adresse

Adresse : Piazza del Popolo, 12, 00187 Roma RM, Italie


Informations

Chiesa Santa Maria del Popolo
Piazza del Popolo, 12, 00187 Roma

Horaires

Jours de semaines : 7h30 – 12h / 16h – 19h
Samedis : 7h30 – 19h
Dimanches et jours fériés : 7h30 – 13h30 / 16h30 – 19h
Les horaires peuvent varier

Informations