La basilique Santa Francesca Romana (sainte Françoise romaine en français) aussi appelée Santa Maria Nova, fut fondée au IXe siècle. Elle est située entre le Forum romain et le temple de Vénus à Rome.

Histoire et construction

Un oratoire dédié aux saints Pierre et Paul fut construit au VIIIe siècle par le pape Paul I, dans le portique du temple de Vénus. Au XIIIe siècle, elle a été fortement restructurée, avec l’érection de la tour et la décoration de l’abside. Elle prit son nom actuel lors du transfert des reliques de Françoise Romaine (Francesca Romana) dans la crypte, au XVe siècle. Depuis le XIVe siècle elle est dirigée par les bénédictins.
Elle a été restaurée à diverses reprises.

Visite et description

basilique santa francesca romana

Nef centrale

La façade, de Carlo Lombardi (1615), est couverte de travertin, avec deux paires de piliers et un tympan couronné de statues. Un balcon se trouve au dessus du portique.
Le haut clocher roman est orné de doubles fenêtres à meneaux.

L’intérieur a une seule nef, avec des chapelles latérales et un riche plafond à caissons.
Parmi les œuvres conservées, figurent le groupe sculptural de la Confession au bout de la nef, conçu par Gian Lorenzo Bernini, et le tableau La Nativité de Carlo Maratta, dans la première chapelle à gauche.

Dans l’abside, les belles mosaïques de la Vierge à l’enfant et de Saints, datent probablement du XIIe.

A l’intérieur, est conservée la tombe de Grégoire XI qui date de 1585 , installée ici par le Peuple romain en reconnaissance pour le Pape qui a restauré le trône de la Papauté à Rome en 1377, auparavant à Avignon.
Le site de l’église est le lieu d’une légende où Simon le magicien serait mort. Ce dernier, se serait mis à léviter pour démontrer ses pouvoirs devant Pierre et Paul. Les deux apôtres tombèrent à genoux pour prier, et alors Simon chuta et serait mort. Une pierre de marbre incrustée dans le mur sud porterait la marque de l’endroit où Pierre s’agenouilla.

santa francesca romana - maria nova

Mosaïques de l’abside (XIIe)

Fut transférée ici l’icône de la Vierge Glycophilousa (ou “Notre-Dame de la douceur”), datant du Ve ou du VIe siècle, trouvée sous l’autel de l’église Santa Maria Antiqua lors de restaurations en 1949. Auparavant dans le chœur, elle est désormais conservée dans la sacristie. Elle est considérée comme une des plus anciennes peintures chrétiennes.

On trouve aussi des fragments de fresques médiévales et du début du XVIe siècle.

Galerie photos

santa francesca romana - maria nova santa francesca romana - maria nova

santa francesca romana - maria novasanta francesca romana - maria nova
Mosaïques de l’abside (XIIe ?)

santa francesca romana - maria nova

santa francesca romana - maria novasanta francesca romana - maria novasanta francesca romana - maria nova

santa francesca romana - maria nova
La dalle où Pierre se serait agenouillé devant Simon le magicien

santa francesca romana - maria nova

Carte et adresse

Adresse : Piazza di Santa Francesca Romana, 4, 00186 Roma RM, Italie

Informations

Santa Francesca Romana al Palatino (Santa Maria Nova)
Piazza di Santa Francesca Romana, 4 – 00186 Roma
Horaires et visite
Ouverture : 10h00 – 12h00 / 15h00 – 17h00

Liens