pont saint ange à romeLe Pont Saint-Ange (Ponte Sant Angelo en italien) est un pont piéton qui s’appuie sur les fondations d’un pont antique : le Pons Aelius, construit par l’empereur Hadrien en l’an 134 de notre ère pour rejoindre son mausolée circulaire (l’actuel château Saint-Ange) par une voie magistrale.
Les trois arches centrales du pont font partie de la structure originale, alors que les arches extrêmes ont acquis leur forme actuelle à la fin du 19e siècle, lors de la canalisation du Tibre.

Parmi les statues, à l’extrémité opposée au château, se trouvent Saint Paul (à droite) de Paolo Taccone (1464) et Saint Pierre (à gauche) de Lorenzetto (1534), installées ici par Clément VII en 1534.

Statues des anges

Sur les parapets, se dressent les statues de la fameuse série des dix statues dessinées par le Bernin et principalement réalisées par ses élèves. Elles étaient initialement destinées à une une allée théâtrale sur la Via Dolorosa rejoignant Saint-Pierre, avec chaque ange portant un instrument de la Passion
C’est Clément IX qui commanda ces statues en 1667, elles ont été installées ici en 1670.

Les gravures à la base des statues sont tirées de l’Ancien Testament (à l’exception de l’ange avec la tunique avec un texte de l’Évangile de Matthieu et l’ange avec les clous avec un texte du Vexilla regis).

L'angelo con la colonna

L’ange avec la colonne

Les deux premiers anges sont liés à la flagellation du Christ: l’ange avec la colonne (d’Antonio Raggi), la colonne étant celle sur laquelle le Christ a été fouetté, et l’ange avec les flagelles (de Lazzaro Morelli)

Les deux suivants sont l’ange avec la couronne d’épines (de Paolo Naldini), qui est une copie dont l’original (du Bernin et de son fils) a été transféré dans l’église de Sant’Andrea delle Fratte. La couronne étant celle qui fut posée sur la tête du Christ après la flagellation. En face, l’ange au voile (de Cosimo Fancelli), avec le voile qui a été utilisé par une femme pour nettoyer le visage du Christ.

pont saint ange à rome

L’ange avec la croix

Les cinquième et sixième sont l’ange avec la tunique et les dés (de Naldini), les soldats romains ayant joué la tunique du Christ avec les dés, et l’ange avec les clous, les clous de la crucifixion (de Girolamo Lucenti).

l’Angelo con la lancia

l’Ange avec la lance

Les septième et huitième sont l’ange avec la croix (d’Ercole Ferrata), et l’ange avec l’écriteau INRI, inscription qui a été apposée au-dessus de la croix pour indiquer la raison de la condamnation à mort (du Bernin et Giulio Cartari). L’original de ce dernier étant placé dans Sant’Andrea delle Fratte (réalisé par le Bernin et son fils).

Les deux derniers sont l’Ange avec l’éponge (d’Antonio Giorgetti), l’éponge imbibée de vinaigre qu’on tendit au Christ pour lui donner à boire, et l’Ange à la lance (de Domenico Guidi), avec qui ils ont percé sa poitrine pour s’assurer de la mort.

Carte et adresse

Adresse : Ponte Sant'Angelo, 00186 Roma RM, Italie

Pont Saint-Ange dans l'art

4 oeuvre(s) de Pont Saint-Ange ont été trouvées dans la base. Pour les voir toutes allez sur ce lien.
Cliquez pour voir davantage de tableaux et d'artistes sur Pont Saint-Ange à Rome

Photos du pont

pont saint angeéglise du nom de jésuéglise du nom de jésuéglise du nom de jésu

Statues du Pont Saint-Ange

pont saint ange à romepont saint ange - romepont saint angepont saint angepont saint ange - statue

Photos nocturnes du Pont Saint-Ange

pont saint-angepont saint-angepont saint-angepont saint-ange
pont saint-angePonte Sant' Angelo