La voie romaine de la Via Amerina et les dizaines de tombes rupestres de la nécropole au sud de la ville abandonnée de de Falerii Novi constituent une vaste zone archéologique, qui fait l’objet d’un parc archéologique à venir.
Les vestiges qui s’étendent du IIIe siècle avant J.-C. à la fin du IIIe siècle après J.-C., sont parmi les plus importants témoignages de cette période de la région occupée par les falisques.

Historique

La Via Amerina n’est pas une des routes romaines les plus connues, malgré son rôle primordial dans la région, principalement pour le commerce, qui reliait Rome à la région de l’Ombrie (à l’instar de la Via Flaminia “parallèle”).
Elle a été construite après la conquête romaine de la région, et la destruction de la ville falisque de Falerii Veteres (aujourd’hui Civita Castellana) en 241 avant notre ère, dont les habitants furent transférés à Falerii Novi nouvellement fondée.

Sur la carte de la Table de Peutinger, on peut noter les étapes principales sur la route : Vacanas (poste au mile XXI mile de la Via Cassia), Nepi, Falerii Novi, Castellum Amerinum (port fluvial au nord d’Orte), Amelia. Ensuite la route continuait vers Todi, Pérouse, Gubbio. Puis la Via Annia continuait probablement vers le nord et Ravenne. Sur la table de Peutinger, la Via Amerina rejoignait la Via Cassia à Chiusi en bifurquant vers l’ouest.

Au haut moyen-âge, c’était la seule route qui connectait directement le duché de Rome à Ravenne, parcourant le « corridor byzantin » qui traversait le reste du territoire qui était occupé par les lombards. Une grande partie de son parcours était encore en activité jusqu’à la Renaissance.

Parcours de la Via Amerina

On peut découvrir une intéressante portion de la Via Amerina entre Nepi et Falerii Novi.
Entre Nepi et la route SS 311, la voie romaine passe notamment par deux galeries creusées dans la roche. A 3 km de Nepi, le chemin entre la SS 311 et Falerri Novi est la portion la plus intéressante. Cette zone archéologique compte la nécropole au sud de Falerii Novi, sur trois secteurs : Cava Foce, Tre Ponti, et Cavo degli Zucchi. Plus d’une centaine de tombes de différents styles y sont creusées dans la roche.
Après la traversée du ravin du Rio Maggiore, c’est la zone archéologique des Tre Ponti (les trois ponts en français), dont n’a subsisté qu’un seul des trois ponts, et où se trouvent plusieurs tombes importantes dont celle de la reine.
Sur le plateau, la zone du Cavo degli Zucchi est la plus belle partie de la Via Amerina avec son revêtement d’origine, bordée de chaque côté par des nécropoles romaines creusées dans la roche.
La route rejoint ensuite Falerii Novi, la cité antique et médiévale abandonnée.

Autres portions

La première partie de la route romaine, partant depuis la Via Cassia, au niveau de la station Ad Vacanas, peut se pratiquer à pied jusqu’à Nepi, malgré quelques routes nationales fréquentées à traverser.
De même, au nord de Falerii Novi, on peut parcourir d’autres portions de la Via Amerina (consultez celles-ci sur le site www.viaamerina.eu)

Entre Nepi et Civita Castellana, des sentiers traversent des nécropoles, des restes de murs, un pont, et quelques tombeaux monumentaux.

Carte et adresse

Adresse : 01033 Civita Castellana, Province of Viterbo, Italie

Informations

Via Amerina
Parking côté sud, sur la SS 311 : 01030 San Lorenzo II, Provincia di Viterbo
A Falerii Novi : Via Faleri Novi, 01034 Fabrica di Roma, Provincia di Viterbo
Nécropole Cavo degli Zucchi

Liens