les sept collines de Rome

Les sept collines primitives de Rome sous la République

Le Quirinal est une des sept collines primitives de Rome. C’était un massif vallonné avec quatre monts principaux. Le Collis Latiaris le plus au sud, proche des Forums impériaux, le Mucialis ou Sanqualis, juste au dessus (entre le largo Magnanapoli et la piazza del Quirinale). Ensuite, le Salutaris, du nom du Temple de Salus (à l’ouest du palais du Quirinal), puis le Quirinalis, au nord-est du dernier.
Sur le Quirinalis se trouvaient le Temple de Quirinus et la Porta Salutaris. C’est à cet endroit que s’installèrent des Sabins, un des peuples latins. Ils y célébraient leur dieu Quirinus (Dieu de la guerre, associé à une lance : quiris en sabin) dont dérive probablement le nom de Quirinale.
La hauteur maximale du Quirinal est de 61 mètres, c’était la plus haute des collines historiques de Rome.
Une dépression la sépare de la colline du Viminal. Le creux qui la séparait de la colline du Capitole fut aplani avec la construction du Forum de Trajan. Le grand temple de Sérapis se situait au sud de l’actuelle Place du Quirinal.
Sous l’Empire romain, la colline se peupla de maisons patriciennes, de temples, et le dernier des grands thermes de la ville furent construits vers l’an 315 de notre ère : les Thermes de Constantin. La zone allongée qu’ils occupaient se trouve de nos jours entre la Piazza del Quirinale, la Via XXIV Maggio, la Via Consulta et la Via Nazionale. Après un incendie, ils furent restaurés par le préfet Quadratianus en 443, et les Dioscures avec les chevaux y furent probablement installés (aujourd’hui installés sur la Piazza del Quirinale).

sept-collines-rome

Position des sept collines de Rome aujourd’hui

Il ne reste pas de trace visible des thermes. On trouva aussi parmi les vestiges de ces derniers la statue de Constantin qui a été placée à l’intérieur du portique de la basilique de Saint-Jean du Latran ; les statues de Constantin et de son fils Constantin II placées sur la Cordonata (l’escalier montant au Capitole) et les deux statues du Nil du Tibre décorant la façade du Palazzo Senatorio.
Au moyen-âge la colline fut abandonnée avant de reprendre vie au XVIe siècle, appelée Monte Cavallo en raison des statues des chevaux.
Le point culminant de la colline est l’intersection de la via delle Quattro Fontane avec la Via del Quirinale.

A propos de la colline du Quirinal

  • Place du Quirinal La Place du Quirinal, sur la colline du même nom, est dominée par le Palais du Quirinal, le siège de la présidence de la République ...