Petite visite du cœur du quartier du Rione Monti, s’étendant entre les forums impériaux, l’Esquilin, le Quirinal, et la gare Termini.

Le quartier est traversé par la Via dei Serpenti, sur laquelle se trouve la Piazza de la Madonna dei Monti avec sa fontaine. Cette dernière est un peu le cœur vivant des Monti. En soirée, les marches de la fontaine sont investies par le peuple, pour y boire un verre, et y échanger des palabres.

Via Baccina

quartier monti - via baccinaquartier montiquartier monti - via baccina
Au bout de la Via Baccina, on aperçoit le forum d’Auguste, avec les colonnes d’un temple. Vers cette extrémité une niche murale abrite une ancienne peinture d’une madone du XVIe siècle.

Via di Tor de’ Conti, arc de Pantani

Cette rue perpendiculaire à la précédente, longe un mur formé de blocs rectangulaires de pépérite. Il séparait le forum d’Auguste du Subure (“Subura“), quartier pauvre et mal fréquenté.
L’Arc des Pantani était le principal passage entre le Subure et les forums impériaux.

quartier monti Arco dei Pantani, devant le forum d’Auguste

Maison des Chevaliers de Rhodes

Palais des chevaliers de RhodesAu bout de la Via de’ Conti, sur la Piazza del Grillo se dresse une façade de la maison des Chevaliers de Rhodes. Cet élégant palais fut accupé par les Hospitaliers (Chevaliers de Rhodes). Construit au cours des siècles sur le Temple de Mars, il est adossé au mur séparant le forum de subure. (en savoir plus)

Piazza et Palazzo del Grillo

L’élégant Palais del Grillo, du XVIIe siècle, est percé par un passage en arcade, et englobe une tour médiévale. Cette dernière fut construite en 1223 par les Carboni, avant d’appartenir aux Conti, puis aux Grillo au XVIIe.

Palazzo del GrilloPiazza del Grillo Palazzo et piazza del Grillo

Via degli Ibernesi

Cette rue entre la Piazza del Grillo et la Via Baccina prend son nom de l’ancien Collège irlandais fondé au XVIIe siècle.

quartier montiquartier montiquartier montiquartier monti

Villa Aldobrandini

La Villa Aldobrandini est située à l’extrémité de la colline du Quirinal. On peut en visiter son jardin suspendu.
La première villa a été construite sur les vestiges de constructions du IIe siècle de notre ère (encore visible à l’entrée Via Mazzarino). Le cardinal Pietro Aldobrandini (1571-1621), neveu de Clément VIII, reconstruisit le corps principal.
La villa richement décorée à longtemps abrité une précieuse collection d’œuvres d’art et d’antiquités. En 1929, l’État italien a acquis la villa et ouvert son jardin au public.

via mazzarini Dans la Via Mazzarini (au numéro 11), se trouve l’entrée à la villa Aldobrandini et à son jardin suspendu.

Largo Magnanapoli

Cette place fut construite avec l’ouverture de la Via Nazionale. S’y dresse l’ancienne Tour des Milices, Santa Caterina a Magnanapoli, et des vestiges des murs serviens, notamment à l’intérieur du Palais Antonelli (en savoir plus).

san nicola da tolentino  La Torre delle Milizie, à côté de Santa Caterina

Via IV Novembre

Le long de cette avenue qui monte de la Piazza Venezia jusqu’au Largo Magnanapoli, se découvrent des édifices variés et d’une intéressante diversité historique : le Palais Colonna, le Palais Valentini, le Palais de l’I.N.A.I.L., ou encore la médiévale Tour Colonna (en savoir plus).

Torre Colonna et Casa Rubboli Torre Colonna à droite

Piazza della Madonna dei Monti

piazza della madonna dei montiAutour de la fontaine de cette sympathique place, en soirée, de nombreux romains et autres viennent prendre un verre, assis sur les marches ou debout. (en savoir plus)

Arc de Gallien

arc de gallien L’arc de Gallien était inscrit dans les antiques murs serviens de Rome. Voir : murs serviens et arc de Gallien

Santa Lucia in Selci

Cette église a été érigée sur le site de l’ancien portique de Livie. Sa fondation remonterait au VIe siècle par le pape Symmaque. Au XIIIe siècle, un monastère est ajouté (confié en 1370 aux Chartreux, puis aux Bénédictins en 1534 et aux Augustines depuis 1568), il est reconstruit à partir de 1604 sur un dessin de l’architecte Carlo Maderno (il n’en reste que le portique). L’église est totalement restaurée par Francesco Borromini entre 1637-1638.

La chapelle Landi, la première à gauche, fut décorée par Francesco Borromini ; la chapelle suivante, du Saint-Sacrement conserve des œuvres de Carlo Maderno. On peut aussi voir dans l’église une Sainte Trinité du Cavalier d’Arpin, le Martyre de sainte Lucie par Giovanni Lanfranco, une Vision de sainte Augustine par Andrea Camassei, et des peintures de Baccio Ciarpi.