piazza della madonna dei monti

Piazza della Madonna dei Monti

La place de la Madonna dei Monti s’étend entre la Via dei Serpenti et la Via degli Zingari. Elle doit son nom à l’église homonyme qui s’y trouve, et son charme à la belle fontaine.
En soirée, autour de la fontaine de nombreux romains et autres viennent prendre un verre, assis sur les marches ou debout.

Fontaine des Catéchumènes

La Fontaine des Catéchumènes (Fontana dei Catecumeni ) a été commandée par Sixte V au XVIe siècle et dessinée par Giacomo della Porta, qui s’est inspiré de la fontaine de Santa Maria in Trastevere. Elle est construite entre 1588 et 1589 par le tailleur de pierre Battista Rusconi. Le réservoir en travertin octogonal repose sur une base avec quatre marches. Les armoiries de Sixte V et de la ville sont gravées sur les faces. Au centre, deux petits bassins sont superposés. L’eau coule de celui du dessus dans celui du dessous pour couler dans le bassin par des gueules de lions.

Église Santi Sergio e Bacco degli Ucraini

Église Santi Sergio e Bacco (à droite)

Une inscription rappelle la rénovation de 1680 voulue par Innocent XI. Une autre évoque la restauration de 1880.

Église S. Sergio e Bacco

Une église dédiée à San Sergio della Suburra remonte au moins au IXe siècle. Elle est reconstruite sous Paul III en 1563, et dédiée aux saints Sergio et Bacchus. Donnée aux moines ruthènes de Saint Basile au XVIIe (toujours présents), ils y annexèrent un collège. L’ensemble a été reconstruit vers 1741 par Francesco Ferrari, et la façade actuelle date de 1896. De style néoclassique, elle présente trois ordres. Le collège a été un hospice pour les pèlerins ukrainiens, et elle est devenue l’église nationale des Ukrainiens à Rome.
A l’intérieur, la nef est couverte par une voûte en berceau décorée de fresques. Une image de la “Madonna del Pascolo” se trouve au-dessus du maître-autel. Elle fut trouvée au XVIIIe derrière un mur.

Eglise Madonna dei Monti

A l’endroit de l’église de la Madonna dei Monti existait un couvent de Clarisse, plus tard transformé en maisons. En 1579, lors de travaux, des ouvriers découvrirent derrière le mur d’une grange une image de la Vierge à l’Enfant. La ville fut en émoi, et des miracles s’accomplirent, comme une femme aveugle qui recouvra la vue en “regardant” la Vierge.
En 1580, Grégoire XIII chargea alors Giacomo Della Porta de construire l’église.

C’est un exemple rare et intact d’architecture de la Contre-Réforme. Sa façade élégante est proche de celle de l’Église du Jésus, édifiée antérieurement. Elle comporte deux niveaux avec des piliers aux chapiteaux corinthiens et un beau portail avec une loggia.
Le tympan est dominé par l’emblème du quartier (les trois collines) avec une croix. Le beau dôme octogonal est encadré de deux clochers. Sa lanterne est l’œuvre de Carlo Rainaldi, succédant à Borromini dans cette réalisation.
La voûte est ornée de fresques représentant l’ascension, les anges et les docteurs de l’Église de Cristoforo Casolari de 1620. L’autel principal est une œuvre de Della Porta, abritant l’image miraculeuse de la Vierge à l’enfant, appelée la Madonna dei Monti. A ses côtés, il y a quatre saints en prière : Saint-Laurent et Saint-Étienne qui sont debout, Saint-Augustin et Saint-François qui sont agenouillés.

Carte et adresse

Adresse : Piazza della Madonna dei Monti, 00184 Roma

Informations

Piazza della Madonna dei Monti
Église Ss Sergio e Bacco degli Ucraini

Ouverture : 7h00 – 8h00, sauf dimanches et jeudis
Dimanche : 8h00 – 12h00 / 15h00 – 18h00
Jeudi : 17h00 – 19h00

Église Santa Maria ai Monti

Du lundi au jeudi : 7h00 – 22h00
Vendredi et samedi : 7h00 – minuit
Dimanche : 7h00 – 22h00

Liens