fontaine de trevi

Fontaine de Trevi

Au début du XVIIIe siècle, la fontaine de Trevi devient un thème obligatoire pour de nombreux architectes résidant ou passant par Rome. L’Académie de Saint-Luc (aujourd’hui l’Académie des Beaux-Arts de Rome) organisa des concours, auxquels participèrent de nombreux architectes italiens et étrangers, en proposant leurs différents projets.

En 1726, l’aqueduc de l’Aqua Vergine est restauré. On en a une référence sur une pierre de la fontaine de l’Aqua Paola du Janicule.

En 1731, Clément XII Corsini relança le projet de la fontaine, organisant un concours pour réaliser une grande œuvre aquatique. Beaucoup d’artistes y participèrent, comme Luigi Vanvitelli, Ferdinando Fuga, Nicola Salvi, Pietro Bracci, Giovan Battista Maini, Alessandro Galilei.
Certains projets qui voulurent préserver la façade du Palazzo Poli furent éliminés, mécontentant les ducs de Poli propriétaires du palais.
Le contrat a été remporté par Nicola Salvi en septembre 1732, en partie parce qu’il était moins cher que les autres.

Le travail de construction réalisé mêle des influences baroques à une nouvelle mode du classicisme. Salvi reprit l’idée du pape Urbain VIII et du Bernin, qui est de raconter, à travers cette ensemble sculpté, l’histoire de l’aqueduc de l’Aqua Virgo.
Les travaux ont été financés pour 17 647 couronnes, en partie recueillies par la réintroduction du loto à Rome.

Clément XII l’inaugura en 1735, en cours de travaux. De 1740 à 1742, les travaux furent de nouveau stoppés, pour des raisons imprécises : peut-être en raison d’un coût plus élevé, ou à cause des querelles entre Salvi et Giovanni Battista Maini, le sculpteur.
Benoît XIV inaugura une seconde fois la fontaine en 1744. La première phase des travaux se termine en 1747, avec les statues et les faux rochers.
Nicola Salvi meurt en 1751 et Maini un an plus tard.
Giuseppe Pannini (architecte de l’aqueduc de l’Aqua Vergine) est chargé de finir le travail, mais fut renvoyé à cause de ses modifications par rapport à l’original. Les trois petits bassins sous le char sont de son initiative. Les travaux sont ainsi de nouveau retardés. En 1759, la tâche est confiée au sculpteur Pietro Bracci, secondé par son fils Virginio.
La fontaine est finalement achevée après l’exécution du groupe sculptural du centre, sous le pontificat du pape Clément XIII Rezzonico. Une troisième inauguration eu lieu Le 22 mai 1762, après trente ans de construction.
Depuis la première esquisse de Maini jusqu’à Bracci, les idées du siècle des lumières, venues de France s’infiltrèrent à Rome. Elles se concrétisèrent avec le cheval noir et le cheval blanc réalisés par Bracci.

Articles sur la fontaine de Trevi

  • Fontaine de Trevi
    Au terminus de l’aqueduc de la Vierge (Aquedotto Vergine), l’unique aqueduc antique (19 avant J.-C.) en service de nos jours, ...
  • Origine de la fontaine de Trevi
    La fontaine est le terminus de l’Acqua Vergine, l’aqueduc construit par Agrippa – général et ami d’Auguste – pour alimenter ...
  • Description de la fontaine de Trevi
    La fontaine se trouve contre le Palais Poli qui date de 1728-1730. Le niveau du sol de la place fut ...