sante rufina seconda

Campanile de l’église des saintes Rufina et Seconda

Le tracé de la via della Lungaretta correspond à une ancienne rue du IIe siècle avant J.-C., la Via Aurelia nova, qui depuis le Pont Emilio montait le Janicule pour sortir de la ville à la Porte Aurelia. Elle rejoignait ensuite Forum Aureli (aujourd’hui Montalto di Castro).
Elle a été appelée plus tard “via Transtiberina”, puis au XVIe siècle, avec le réaménagement du pape Jules II, elle prit le nom du diminutif de Lungara, autre rue droite un peu plus longue qui rejoint aussi la Place de Sainte-Marie en Trastevere, mais venant du nord. La Lungaretta rejoint aussi cette dernière place, depuis la piazza in Piscinula.

La rue a été coupée en deux par la construction du Viale Trastevere (originairement Viale del Re) à la fin du XIXe siècle.

Sur la place de Piscinula, se trouve un bâtiment du XVIIe siècle, où sur une porte reste l’emblème de l’Archiconfrérie de S.Maria dell’Orazione e Morte, et une plaque gravée correspondante.
Passé le Viale, l’église de Saint Agathe (dédiée à la patronne de Catane) aurait été fondée par Grégoire II sur sa propre maison, vers l’an 716. Elle conserve la statue vénérée de la “Vierge du Carmel”, la protectrice des Trasteverins, appelée “Madonna de noantri” (du 16 au 30 juillet). Cette grande statue de bois de la vierge fut trouvée vers 1535 près de l’embouchure du Tibre. Elle a été déplacée plusieurs fois avant d’être transférée dans Saint-Agathe. Lors de la “Festa de noantri”, la grande fête religieuse et populaire du Trastevere, elle est transportée en procession puis exposée 8 jours dans l’église de San Crisogono.

Un peu plus loin, l’église des Saintes Rufina et Seconda aurait été élevée sur la maison des deux sœurs martyres (IIIe siècle). Elle est en tout cas déjà mentionnée au XIIe siècle.
Elle a été incorporée au monastère adjacent construit au XVIe siècle. De l’ancienne église médiévale il ne subsistent que les huit colonnes de marbre avec des chapiteaux sculptés de divinités païennes, la pierre commémorative qui supporte l’autel, et le beau clocher roman du XIIe siècle.
La plaque sur l’édifice face au clocher relate une insurrection des troupes de Garibaldi le 25 octobre 1867, qui ont affronté les troupes du Pape retranchées dans le clocher.

Carte et adresse

Adresse : Via della Lungaretta, 00153 Roma RM

Davantage d’informations

Liens