Le Mausolée d’Auguste a ouvert ses portes au public le 1er mars 2021 après des travaux de restauration et de réhabilitation, et des fouilles entamés en 2007.
Le monument funéraire construit en l’an 26 avant notre ère par Auguste, le premier empereur de Rome, est longtemps resté une grosse butte de terre recouvrant les 87 mètres de diamètre de l’édifice.

mausolée d'Auguste

Le mausolée avant les travaux

C’était une majestueuse tombe dynastique, située entre le Tibre et la Via Flaminia, et connu comme étant le plus grand édifice funéraire circulaire. Il devait atteindre les 45 mètres de hauteur environ, soit trois fois le niveau actuel. La chambre mortuaire de l’empereur était entourée de 4 murs concentriques.

Après une longue période d’abandon, pendant laquelle il servit de carrière pour des matériaux, le monument a traversé les siècles avec diverses fonctions. mausolée d'augusteIl fut employé comme jardin italien par la famille Soderini, puis plus tard servit d’amphithéâtre lors des feux d’artifice, les manèges et la tauromachie (par Correa), pour devenir une espace de concert au cours du XXe siècle (Auditorium Augusteo).
Malgré la démolition complète de tous les ajouts architecturaux, les traces des multiples usages et les stratifications restent visibles sur le monument, et donne ainsi un repère pour comprendre la portée des transformations, au sens urbain et culturel, d’une partie de Rome qui a traversé plus de deux mille ans d’histoire.

Historique et description

Lors du retour de la campagne militaire d’Égypte qui s’est conclue par la victoire d’Octave à la bataille d’Azio en 31 av. J.-C. sur Cléopâtre et de Marc Antoine, Octave Auguste décida la construction du Mausolée en 28 av. J-C., au sud du Champ de Mars, à l’époque vierge de constructions.

D’un diamètre de 87 mètres, le tombeau se composait d’un corps cylindrique revêtu de blocs de travertin, où s’ouvrait côté sud une porte précédée d’un bref escalier. Près de l’entrée étaient placées des tables en bronze gravées, les Res Gestae, recensant l’autobiographie de l’empereur. On en retrouve une transcription sur le proche mur du musée de l’Ara Pacis.
En face du monument se dressaient deux obélisques de granit, dont un se trouve depuis 1587 sur la Place de l’Esquilin derrière Santa Maria Maggiore, et l’autre à la fontaine des Dioscures sur la Place du Quirinal depuis 1783.

On possède diverses hypothèses sur la forme complète de l’édifice, avec probablement un étage sur une base de 12 mètres de hauteur posé sur les murs intérieurs, couronné par un entablement dorique (dont on a trouvé des éléments alentours) et dominé par la statue d’Auguste en bronze doré, qui fut probablement l’original de la statue en marbre trouvée dans la villa de Livia à Prima Porta.
On suppose que l’édifice atteignait les 45 mètres environ, soit trois fois sa hauteur actuelle.
On accédait par le long couloir d’accès, le dromos, à la chambre funèbre, de forme circulaire (qui fut complètement reconstruite sur un plan encore visible).
Autour de la structure centrale cylindrique, se développent une série de couloirs annulaires concentriques, et deux séries de douze pièces réparties différemment.

La salle centrale comptait trois niches rectangulaires où étaient placées les urnes. Celle de gauche conservait les cendres d’Octavie (sœur de l’empereur) et de son fils Marcellus décédé prématurément en 23 av. J.-C. Auguste fut peut-être enterré au milieu du noyau cylindrique central. Les cendres de membres de familles impériales et descendant d’Auguste y furent déposées (petits enfants, Germanicus, Livie la seconde épouse d’Auguste, Tibère, Agrippine, Caligula, Britannicus, Claude, Poppée l’épouse de Néron, etc). Comme pour les cendres de Julia, fille d’Auguste, celles de Néron furent exclues du mausolée pour cause d’indignité. Y furent aussi abritées temporairement les cendres de Vespasien et de Nerva.

Informations et visite

Adresse
Piazza Augusto Imperatore, 00186 Roma
www.mausoleodiaugusto.it
Horaires et tarifs
  • Visites sur réservation
  • Jusqu’au 30 juin 2021 : du lundi au dimanche 9h – 19h (dernière entrée 17h30). Complet
    Pour les dates ultérieures, merci de consulter le site officiel
  • Durée de la visite : environ 50 minutes, entrée toutes les heures (maximum 10 personnes à la fois)
    Fermé le 1 mai
  • Tarifs : 4€ (dont 1€ de réservation), gratuit pour les résidents romains

En savoir plus

Carte et adresse

Adresse : Piazza Augusto Imperatore, 00186 Roma RM, Italie

Piazza Augusto Imperatore

piazza augusto imperatore

Piazza Augusto Imperatore

La Piazza Augusto Imperatore (Place de l’Empereur Auguste) est une place urbaine de Rome créée en 1937 par le régime fasciste pour mettre en valeur le mausolée d’Auguste.
Lors des travaux pour dégager l’espace autour du mausolée, d’environ 28 000 m², près de 120 édifices furent détruits, comme l’ancien hôpital de San Rocco.
Trois grands palais ont été construits en 1938 sur son pourtour, dans le style rationaliste typique du régime fasciste. Dans la zone de l’ancien port de Ripetta, un bâtiment vitré abrite l’autel de la Paix d’Auguste, l’Ara Pacis.
piazza augusto imperatore