temple de Vesta

Temple de Vesta

Le Temple de Vesta est un des plus anciens sanctuaires de Rome.
Selon la tradition, il aurait été construit sous le deuxième roi de Rome, Numa Pompilius.
Il était rattaché à la Maison des Vestales. Personne ne pouvait y pénétrer, mis à part le Roi et les prêtresses.
Les six prêtresses, les Vestales, avaient la charge du culte de Vesta, la déesse de la Terre, du feu et du foyer. Elles devaient entretenir le feu sacré, placé sur un autel de la cella, qui ne devait jamais s’éteindre, car il symbolisait la pérennité de la ville de Rome.

En 394 après J.-C., Théodose Ier ferma le temple et le feu qui brulait depuis plus de mille ans s’éteignit.

Le temple a connut de nombreux incendies, mais les « sacra », les talismans garants de la puissance de Rome, qui étaient conservés dans une cachette appelée penus Vestae, survécurent, comme une statue archaïque de Minerve, le Palladium, qui selon la légende aurait été rapportée de Troie par Enée, l’ancêtre des fondateurs de Rome.

Les vestiges de l’édifice que l’on peut observer de nos jours datent de la dernière restauration entreprise après l’incendie de 191 après J.-C. par Julia Domna, l’épouse de Septime-Sévère.

Le temple circulaire était surélevé et entouré par un portique de vingt colonnes cannelées en marbre blanc et de style corinthien. Le podium avait près de 15 m de diamètre. Le toit en coupole était couvert de tuiles en bronze et son centre était percé par un orifice permettant l’évacuation de la fumée.

Galerie photo

Temple de Vestatemple de vestatemple de vestaTemple de VestaTemple de VestaTemple de Vesta, Rome

Carte et adresse

Adresse : Via Sacra, 00186 Roma RM, Italy

Édifices du forum